Israël prolonge la détention pour la troisième fois

Publié le par angeline351

Israël prolonge la détention pour la troisième fois

Après une longue réunion, les ministres ont convenu de maintenir la détention jusqu'à vendredi prochain.

Le gouvernement israélien a décidé aujourd'hui de prolonger les mesures de confinement qui devaient prendre fin à minuit pour cinq jours supplémentaires, ont annoncé le cabinet du Premier ministre et le ministère de la Santé dans un communiqué conjoint.

Le nombre de personnes infectées continue d'augmenter malgré l'intense campagne de vaccination, le Gouvernement prolongeant pour la troisième fois le confinement imposé le 27 décembre à la population israélienne, le troisième depuis le début de la pandémie.

Après une longue réunion, les ministres ont convenu de maintenir la détention jusqu'à vendredi prochain.

L'exécutif de Benjamin Netanyahu se réunira mercredi prochain pour examiner la situation et commenter un nouveau confinement, indique le communiqué.

Aujourd'hui, la détention a été violée par des milliers de juifs ultra-orthodoxes qui ont assisté aux funérailles d'un rabbin à Jérusalem.

L'enterrement d'un autre rabbin dans la même ville, en fin d'après-midi, a provoqué une nouvelle violation de la détention. Selon la loi, seulement 20 personnes assistent à des funérailles, mais des milliers se sont rassemblées pour honorer le rabbin Yitzhak Sheiner.

Auparavant, le parlement israélien s'était prononcé pour une augmentation des amendes contre les contrevenants aux restrictions sanitaires.

Dans l'après-midi, les députés ont voté en troisième lecture sur le projet de loi qui prévoit le doublement des amendes pour les commerçants et les écoles qui ne respectent pas le confinement, et qui passent de 5 000 à 10 000 shekels (2 500 euros).

Le ministre de la Santé a annoncé qu'en un mois, l'Etat hébreu avait vacciné plus de trois millions de ses habitants, soit près d'un tiers de la population actuelle.

Israël s'est engagé à partager des données sur les effets de cette vaccination avec le géant pharmaceutique américain Pfizer, en échange de la livraison rapide de vaccins.

Malgré cette campagne qui a permis à un tiers de la population de se faire vacciner, Israël a enregistré plus de 3 500 cas de contamination au cours des dernières 24 heures.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article