hallucinant ..COVID-19: chiffres et mesures des pays de l'UE dans la lutte contre la pandémie !!!hallucinant

Publié le par angeline351

COVID-19: chiffres et mesures des pays de l'UE dans la lutte contre la pandémie

L'Union européenne (UE) tient aujourd'hui une réunion des chefs d'État et de gouvernement des 27 États membres, cruciale pour décider du plan de redressement post-pandémique du COVID-19, qui pourrait inclure la mutualisation de la dette.

Lusa a énuméré plusieurs chiffres concernant la position de l'entrée des pays de l'UE avant la crise et l'exposition potentielle au marché, ainsi que certaines des mesures prises par les dirigeants des 27 en réponse à la pandémie de covid-19.

Les informations proviennent de l'Office européen des statistiques (Eurostat), de la Commission européenne et de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Les notations sont classées en fonction des notations de Standard and Poor's (SP), Moody's (M) et Fitch (F), respectivement, et l'indication «pos» reflète une perspective positive, tandis que «neg», négative.

L'ordre de présentation est décroissant, passant de la plus grande économie à la plus petite, en référence au produit intérieur brut (PIB) nominal de 2019.

+++ ALLEMAGNE +++
Solde budgétaire: excédent de 1,4% du PIB

Dette publique: 59,8% du PIB

Chômage: 3,2%

Évaluations: AAA (SP) Aaa (M) AAA (F)

L'Allemagne a approuvé un pacte de plus de 750 milliards d'euros pour lutter contre la pandémie de covid-19, qui représente environ 22% de son PIB.

Ce montant comprend 156 milliards d'euros pour un budget supplémentaire, qui comprend un fonds de sauvetage pouvant aller jusqu'à 50 milliards pour les petites entreprises et 3 500 millions pour un soutien urgent au système de santé.

Le plan prévoit également la réactivation du Fonds de stabilisation créé lors de la crise financière, un outil de 600 milliards de dollars pour accompagner les entreprises en difficulté de liquidité et de capitalisation, et qui prévoit même des nationalisations temporaires.

+++ FRANCE +++
Solde budgétaire: déficit de 3,0% du PIB

Dette publique: 98,1% du PIB

Chômage: 8,5%

Évaluations: AA (SP) Aa2 (M) AA (F)

Selon l'OCDE, les coûts du paquet budgétaire français approuvé pour les ménages et les entreprises sont estimés à 16,5 milliards d'euros, soit environ 0,7% du PIB français. Parmi ceux-ci, 8,5 milliards sont destinés aux «licenciements», 4,5 milliards au secteur de la santé, 1,5 milliard au fonds de solidarité pour soutenir les partenaires de gestion et les petites entreprises.

L'octroi du paiement des impôts et cotisations sociales est estimé à 48,5 milliards d'euros, 2% du PIB de 2019.

L'État français a également mis en place un mécanisme exceptionnel de garantie des nouveaux prêts de liquidité jusqu'à la fin de l'année, dans la limite de 300 milliards d'euros.

+++ ITALIE +++
Solde budgétaire: déficit de 1,6% du PIB

Dette publique: 134,8% du PIB

Chômage: 10,0%

'Notes': BBB nég (SP) Baa3 (M) BBB nég (F)

L'Italie a utilisé 25 milliards d'euros pour lutter contre le covid-19, dont 20 milliards de dettes.

L'État italien a également lancé 3,2 milliards d'euros pour la santé et la protection civile, 10,3 milliards pour l'aide à l'emploi et aux salaires, 5,1 milliards d'euros pour soutenir la liquidité des entreprises et des familles, et 1,6 milliard d'euros pour le paiement des impôts.

Il existe également un crédit de 60% pour soutenir les loyers commerciaux, jusqu'à un total de 540 millions d'euros.

+++ ESPAGNE +++
Solde budgétaire: déficit de 2,8% du PIB

Dette publique: 95,5% du PIB

Chômage: 14,1%

Évaluations: A (SP) Baa1 (M) A- (F)

Le premier montant de soutien annoncé en Espagne était de 18,2 milliards d'euros, le 12 mars, qui comprend un soutien de liquidité de 14 milliards d'euros.

Cinq jours plus tard, cinq milliards de dépenses publiques supplémentaires ont été approuvées, et plus de 100 milliards d'euros de garanties publiques, qui devraient être en mesure de mobiliser environ 200 milliards d'euros de liquidités pour les entreprises, y compris les petites et moyennes entreprises.

+++ PAYS-BAS +++
Solde budgétaire: excédent de 1,7% du PIB

Dette publique: 48,6% du PIB

Chômage: 3,4%

Évaluations: AAA (SP) Aaa (M) AAA (F)

Selon le ministre néerlandais des Finances Wopke Hoekstra, le budget des Pays-Bas peut faire l'objet de dépenses supplémentaires de 90 milliards d'euros (11,6% du PIB du pays).

Jusqu'à présent, les mesures annoncées ont un coût annoncé de 15,6 milliards d'euros, soit environ 2% du PIB.

+++ BELGIQUE +++
Solde budgétaire: déficit de 1,9% du PIB

Dette publique: 98,6% du PIB

Chômage: 5,4%

Évaluations: AA (SP) Aa3 (M) AA- (F)

Le gouvernement fédéral belge et le secteur financier ont approuvé un mécanisme de garantie d'un montant de 50 milliards d'euros, soit environ 10,6% du PIB, pour les crédits empruntés jusqu'au 30 septembre.

Par ailleurs, la Région bruxelloise a mis 110 millions d'euros à la disposition des entreprises, la Wallonie a mis en place un fonds de 350 millions d'euros pour les entreprises, le secteur de la santé, le secteur social et les collectivités territoriales, et la Flandre a donné 4000 euros aux entreprises, entreprises ou magasins qui ont fermé pendant la garde, ainsi que 100 millions d'euros de garanties aux entreprises et aux indépendants.

+++ AUTRICHE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,7% du PIB

Dette publique: 70,4% du PIB

Chômage: 4,5%

'Notes': AA + (SP) Aa1 (M) AA + pos (F)

L'Autriche a approuvé une enveloppe budgétaire de 38 milliards d'euros, soit environ 10% du PIB, y compris des garanties et des crédits et l'octroi de paiements d'impôts.

Sur ce total, 15 milliards d'euros sont destinés à la liquidité des coûts courants des entreprises, jusqu'à 9 milliards d'euros de garanties de crédit et jusqu'à 10 milliards d'euros de déductions fiscales.

+++ IRLANDE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,4% du PIB

Dette publique: 58,8% du PIB

Chômage: 5,0%

Évaluations: AA- (SP) A2 (M) A + (F)

Dublin a approuvé 2,4 milliards d'euros de dépenses supplémentaires pour les prestations de soutien aux maladies, ainsi que 3,7 milliards d'euros pour couvrir les coûts d'un nouveau mécanisme de soutien salarial.

Il y a également eu une augmentation du paiement des allocations de chômage et du soutien aux entreprises.

Un mécanisme de sauvetage et de restructuration de 200 millions d'euros a également été approuvé, destiné aux entreprises vulnérables les plus viables.

+++ FINLANDE +++
Solde budgétaire: déficit de 1,1% du PIB

Dette publique: 59,4% du PIB

Chômage: 6,7%

'Notes': AA + (SP) Aa1 (M) AA + (F)

Le 15 mars, les mesures annoncées par l'exécutif finlandais s'élevaient à 15 milliards d'euros, afin de fournir des liquidités aux entreprises, au secteur financier et des dépenses de santé supplémentaires.

Le 8 avril, Helsinki a proposé des dépenses supplémentaires de 3,6 milliards d'euros, dont 1,5 milliard pour soutenir les familles, 1 milliard pour les entreprises, 600 millions pour le secteur de la santé et 500 millions pour les municipalités.

+++ PORTUGAL +++
Solde budgétaire: excédent de 0,2% du PIB

Dette publique: 117,7% du PIB

Chômage: 6,5%

Évaluations: BBB pos (SP) Baa3 pos (M) BBB (F)

Le ministre des Finances, Mário Centeno, a totalisé plus de 20 milliards d'euros de soutien à la société octroyé par l'État dans le cadre de la pandémie de covid-19.

Dans la première phase, des lignes de crédit de 200 millions d'euros ont été approuvées, qui ont ensuite doublé pour atteindre 400, ainsi qu'une ligne de crédit de 60 millions d'euros pour les micro-entreprises du secteur du tourisme.

Dans l'intervalle, un mécanisme de liquidité d'un montant total de 13 milliards d'euros a été approuvé, approuvé par la Commission européenne, ainsi que 3 milliards d'euros supplémentaires.

Entre autres mesures, le gouvernement a créé une loi accordant des moratoires (suspension du paiement des acomptes) sur les prêts immobiliers et les prêts aux entreprises et a proposé un régime de licenciement simplifié, qui consiste en un soutien aux entreprises de maintien de contrat de travaux.

+++ GRÈCE +++
Solde budgétaire: excédent de 1,5% du PIB

Dette publique: 176,6% du PIB

Chômage: 17,3%

'Notes': BB- pos (SP) B1 (M) BB pos (F)

L'exécutif d'Athènes a présenté des mesures de 6,8 milliards d'euros (environ 2% du PIB) pour des mesures dans le contexte de la pandémie de covid-19, dont cinq milliards ont été financés sur son budget et 1,8 milliard sur des fonds européens.

Les mesures sont relativement réparties entre les entreprises et les particuliers et comprennent une combinaison de prêts et de garanties, ainsi que des réductions du paiement des impôts et des cotisations sociales de 25%.

+++ SLOVAQUIE +++
Solde budgétaire: déficit de 1,3% du PIB

Dette publique: 48,0% du PIB

Chômage: 5,8%

Évaluations: A + (SP) A2 (M) A + (F)

La Commission européenne a approuvé le plan slovaque de soutien à l'économie au milieu de la pandémie de covid-19, qui totalise deux milliards d'euros.

On estime que la mesure soutient environ 400 000 employés et 300 000 à eux seuls.

L'Etat a donné des garanties bancaires d'environ 500 millions d'euros et paiera 80% du salaire des travailleurs qui ont dû fermer pour cause de séquestration.

+++ LUXEMBOURG +++
Solde budgétaire: excédent de 2,2% du PIB

Dette publique: 22,1% du PIB

Chômage: 5,6%

Évaluations: AAA (SP) Aaa (M) AAA (F)

Le gouvernement luxembourgeois a approuvé une enveloppe totale de 8,8 milliards d'euros, qui comprend des dépenses publiques, des mesures fiscales et des garanties.

Le Luxembourg s'attend également à un impact de 500 millions d'euros par mois sur les mesures de soutien au «chômage partiel», assurant 80% du paiement des salaires des travailleurs dans ces conditions.

+++ LITUANIE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,3% du PIB

Dette publique: 36,3% du PIB

Chômage: 6,3%

'Notes': A + (SP) A3 pos (M) A (F)

L'une des premières mesures introduites par l'exécutif de Vilnius a été un paquet fiscal de 2,5 milliards d'euros, dont 500 millions d'euros pour le secteur de la santé.

Ce chiffre comprend également 1,2 milliard d'euros pour stimuler l'économie en soutenant des programmes d'investissement.

Le 8 avril, le gouvernement a annoncé qu'il soutiendrait les communes, avec une dotation de 30 millions d'euros pour les plus petites et de 10 millions pour les plus grandes.

+++ SLOVÉNIE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,5% du PIB

Dette publique: 66,1% du PIB

Chômage: 4,5%

Valeurs nominales: AA- (SP) Baa1 pos (M) A (SP)

Le gouvernement de Ljubljana a annoncé un programme de 1 milliard d'euros pour atténuer les effets de la pandémie de covid-19 sur l'économie slovène, principalement sur la base de mesures indirectes, telles que l'octroi de paiements d'impôts, de garanties d'État et de lignes de crédit.

La banque nationale d'exportation et de développement fournira également un financement d'environ 2,75% du PIB à l'économie slovène.

+++ LETTONIE +++
Solde budgétaire: déficit de 0,2% du PIB

Dette publique: 36,9% du PIB

Chômage: 6,3%

'Évaluations': A + (SP) A3 (M) A-neg (SP)

Selon le ministre letton des Finances, Janis Reirs, le soutien à l'économie s'élève à 2 milliards d'euros, soit environ 6,5% du PIB du pays balte, et a été annoncé le 20 mars.

Une loi a également été approuvée qui permet l'octroi de paiements d'impôts spécifiquement pour les secteurs les plus touchés par la pandémie (comme le tourisme, la restauration, le transport de passagers et l'événementiel), pour un montant de 196 millions d'euros.

+++ ESTONIE +++
Solde budgétaire: déficit de 0,3% du PIB

Dette publique: 8,4% du PIB

Chômage: 4,4%

'Notes': AA- pos (SP) A1 (M) AA- (F)

La Commission européenne a approuvé un mécanisme de soutien à l'économie estonienne d'un montant total de 1,75 milliard d'euros, qui comprend l'intermédiation de la fondation publique KredEx, qui apportera un soutien direct aux entreprises, ainsi que de la fondation de développement rural de ce pays.

Ces montants comprennent une aide au paiement de prêts aux banques (500 millions d'euros), des crédits pour l'investissement dans de nouvelles opportunités commerciales (50 millions d'euros) et 200 millions d'euros destinés au développement rural.

+++ CHYPRE +++
Solde budgétaire: excédent de 1,7% du PIB

Dette publique: 95,5% du PIB

Chômage: 7,1%

Évaluations: BBB- (SP) Ba2 pos (M) BBB- (F)

+++ MALTE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,5% du PIB

Dette publique: 43,1% du PIB

Chômage: 3,4%

'Notes': A- (SP) A2 (M) A + (F)

+++ POLOGNE +++
Solde budgétaire: déficit de 0,7% du PIB

Dette publique: 46,0% du PIB

Chômage: 3,3%

Évaluations: A- (SP) A2 (M) A- (F)

Le paquet de mesures du budget polonais pour soutenir l'économie dans le contexte de la pandémie de covid-19 comprend 66 milliards de zlotys, environ 2,9% du PIB du pays (14,5 milliards d'euros), en plus de garanties et de microcrédit de 75 milliards de zlotys (3,2% du PIB, 16,5 milliards d'euros).

Aux dépenses budgétaires, 11 milliards de zlotys ont été ajoutés (0,5% du PIB, 2,4 milliards d'euros), et le 8 avril, le gouvernement a lancé un plan de 100 milliards de zlotys (environ 22 milliards d'euros). Euros, 4,5% du PIB) de soutien financier aux entreprises, afin de réduire les incitations au licenciement.

+++ SUÈDE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,5% du PIB

Dette publique: 35,1% du PIB

Chômage: 6,8%

Évaluations: AAA (SP) Aaa (M) AAA (F)

Le gouvernement de Stockholm a présenté trois paquets complets pour faire face à la pandémie, totalisant 661,8 milliards de couronnes suédoises (environ 62,1 milliards d'euros, soit environ 13% du PIB).

Les mesures comprennent des provisions et des garanties de crédit si le soutien est utilisé au maximum.

Par la suite, des mesures de soutien aux petites entreprises d'un montant total de 20 milliards SEK (1,8 milliard d'euros) ont été ajoutées.

+++ DANEMARK +++
Solde budgétaire: excédent de 3,7% du PIB

Dette publique: 33,2% du PIB

Chômage: 5,0%

Évaluations: AAA (SP) Aaa (M) AAA (F)

Les mesures prises par le Danemark s'élèvent à 64,7 milliards DKK, soit environ 2,8% du PIB du pays (et 8,6 milliards d'euros).

En plus de fournir le soutien supplémentaire nécessaire aux services de santé (non chiffré), le gouvernement de Copenhague a également accéléré un plan d'investissement dans les municipalités, d'une valeur de 2,5 milliards de couronnes (335 millions d'euros) cette année, y compris une suspension du plafond budgétaire.

+++ RÉPUBLIQUE TCHÈQUE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,3% du PIB

Dette publique: 30,8% du PIB

Chômage: 2,0%

Évaluations: AA- (SP) Aa3 (M) AA- (F)

Lundi, le gouvernement tchèque a approuvé une augmentation du déficit budgétaire à 300 milliards KRK (10,8 milliards d'euros), après 200 milliards d'euros (7,3 milliards d'euros) deux semaines plus tôt et 40 milliards (1,5 milliard d'euros) prévus dans le budget ordinaire, avant la crise associée à la pandémie de covid-19.

Le programme de soutien social s'élève à 33 milliards KRW (1,2 milliard EUR), environ 0,6% du PIB tchèque, et les autres programmes s'élèvent à 3,3 milliards KRK (120 millions EUR) (développement rural), le soutien au développement technologique de 500 millions de couronnes (18,1 millions d'euros) et cinq milliards de couronnes (181 millions d'euros) pour soutenir les entreprises.

Le gouvernement a également approuvé des garanties de 10 milliards (363 millions d'euros) à 15 milliards de couronnes (545 millions d'euros) de prêts bancaires, ce qui peut encourager la distribution de 30 milliards de couronnes aux entreprises, au total.

+++ ROUMANIE +++
Solde budgétaire: déficit de 4,3% du PIB

Dette publique: 35,2% du PIB

Chômage: 3,9%

Évaluations: BBB- neg (SP) Baa3 (M) BBB- neg (F)

Le 18 mars, le gouvernement roumain a annoncé un plan de relance budgétaire d'environ 2% du PIB (4,5 milliards d'euros).

Environ quatre milliards de lei (827 millions d'euros) ont été consacrés à l'aide sociale, et le régime de garantie de l'État peut aller de cinq milliards (un milliard d'euros à 10 milliards de lei (deux milliards d'euros))

+++ HONGRIE +++
Solde budgétaire: déficit de 2,0% du PIB

Dette publique: 66,3% du PIB

Chômage: 3,4%

Évaluations: BBB pos (SP) Baa3 (M) BBB (F)

Le gouvernement magyare s'attend à ce que le déficit passe de 1% à 2,7% en 2020, grâce à l'utilisation d'un fonds de relance de 1345 milliards de florins et à une augmentation des réserves budgétaires de 1% du PIB.

Budapest a également annoncé un programme de 450 florins pour encourager les projets d'investissement et de 15 milliards de florins pour l'achat d'équipements médicaux supplémentaires.

+++ BULGARIE +++
Solde budgétaire: excédent de 2,1% du PIB

Dette publique: 20,4% du PIB

Chômage: 4,2%

Évaluations: BBB pos (SP) Baa2 pos (M) BBB pos (F)

Le soutien total de Sofia aux familles et aux entreprises était estimé à 4,6 milliards de pesos, soit environ 2,35 milliards d'euros, la principale priorité étant d'augmenter le financement du secteur de la santé.

Le soutien complet comprend des mécanismes de crédit, des subventions pour les travailleurs à risque et des programmes de liquidité supplémentaires.

Les entreprises des secteurs les plus touchés, tels que le commerce de détail, la culture, le tourisme, les transports, le sport et les loisirs, peuvent avoir accès à 1,5 milliard d'aides, soit environ 770 millions d'euros.

+++ CROATIE +++
Solde budgétaire: excédent de 0,4% du PIB

Dette publique: 73,2% du PIB

Chômage: 6,6%

Évaluations: BBB- (SP) Ba2 pos (M) BBB- (F)

Les mesures approuvées par la Commission européenne pour la Croatie pour faire face à la pandémie de covid-19 s'élèvent à près de 1,8 milliard d'euros.

Une première tranche de six milliards de kunas (790 millions d'euros) de garanties de prêts, accessible aux entreprises avec 20% des recettes d'exportation.

Un deuxième paquet de 1 000 millions d'euros couvre les prêts à taux zéro et les prêts bonifiés à taux d'intérêt.

hallucinant

 

#haut de page

"23 avril  

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article