Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) : Une consultation à la hussarde qui ne traite en rien les véritables problématiques de l’hôpital public

Publié le par angeline351

Groupements Hospitaliers de Territoires (GHT) : Une consultation à la hussarde qui ne traite en rien les véritables problématiques de l’hôpital public

Communiqué de la Fédération des Personnels des Services Publics et des Services de Santé - Force Ouvrière

Alors que les Personnels de santé sont affublés par une augmentation très forte de leur charge de travail, que leurs conditions de travail sont fortement dégradées et qu’ils font face à une grave crise sanitaire, le gouvernement en profite pour dérouler son agenda et son modèle d’hôpital entreprise.

Ce projet d’ordonnance sur la stratégie et la gouvernance médicale des groupements hospitaliers de territoire (GHT) ne répond en rien aux véritables besoins des établissements de santé.

Sans attendre la fin de la crise sanitaire et donc sans retour d’expérience sur sa gestion, le gouvernement s’appuie sur le rapport du professeur Claris pour imposer une nouvelle structuration de l’offre de soin dans les territoires.

La Méthode utilisée et cet empressement à avancer au pas de charge est condamnable aussi bien sur la forme que sur le fond.

La Fédération FO des Personnels des Services Publics et des Services de Santé (FO-SPS) rappelle et souligne la nécessité de prendre le temps nécessaire pour analyser les conséquences de la crise. Plus particulièrement dans un moment ou la pandémie a démontré aux Français que notre système de santé n’était pas suffisamment robuste et étoffé en ressources humaines et moyens financiers.

En passant sous silence, les manques de moyens médicaux et non médicaux, le gouvernement tente par ce projet d’ordonnance mal ficelé, de renforcer les prérogatives des GHT quant à la mise en œuvre et l’élaboration des projets médicaux partagés.

Pour la Fédération FO-SPS ce projet ne correspond pas aux enjeux de formation et de recrutement, ni aux véritables besoins des établissements de santé en termes de santé publique.

La Fédération FO-SPS réaffirme que l’hôpital a besoin de personnels formés en nombre suffisant, de lits, de médicaments et de matériels adaptés pour répondre aux besoins de la population. Les attentes des Personnels se situent à un niveau très pragmatique et opérationnel afin de pouvoir accomplir leur mission.

Pour autant, lors des échanges avec le Ministère, la Fédération FO-SPS a pesé de tout son poids pour obtenir (pour l’instant) le renoncement à fusionner dans le cadre du GHT, la Commission des Soins Infirmiers de Rééducation Médicotechnique, la CME et les futurs CSE. A ce stade chaque établissement issu du GHT garde sa personnalité morale.

La Fédération FO-SPS exige l’abandon de ce texte !

Résister – Revendiquer – Reconquérir

SERVICES PUBLICS ET DE SANTÉ
Secrétaire général

 

Publié dans INFORMATION, COMMUNIQUE FO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article