Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Flunch veut céder deux restaurants dans la Marne

Publié le par angeline351

Touchée de plein fouet par la crise sanitaire, la chaîne de restauration en libre-service Flunch, filiale du groupe Mulliez, accuse en 2020 une chute de 57 % - soit plus de 210 millions d'euros - de son chiffre d'affaires. Fin janvier, elle demandait son placement sous procédure de sauvegarde pour réduire la voilure. Verdict : 57 restaurants, sur les 227 qu'elle compte, sont proposés à la reprise. En France, 1 244 salariés voient ainsi leur avenir sérieusement remis en question, dont près d'une quarantaine travaillant sur les sites de Croix-Dampierre à Châlons et de Reims Cernay. « Jamais nous n'avions vu autant d'établissements concernés, regrette Grégory Dubois, délégué syndical central CFDT. Et généralement, on parle plutôt de fermeture, pas de reprise. La direction nous indique qu'elle a déjà des contacts pour ces cessions, mais on ne sait pas dans quelles proportions. » Les restaurants qui ne pourront pas être sauvés feront l'objet de licenciements économiques.

Prochaine étape le 17 février, lors d'une réunion extraordinaire du comité social et économique. « Le plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) sera présenté. On sait que tous les sites ne seront pas repris. On doit anticiper et négocier des conditions de départ dignes, à l'échelle de la chaîne. » Quant au reclassement du personnel, le représentant n'est pas convaincu. « Beaucoup de salariés sont à temps partiel et ne gagnent pas des sommes folles. Déménager à 150 km pour rejoindre un restaurant qui risque lui aussi de fermer six mois plus tard, ce n'est pas évident. L'entreprise allait déjà mal avant la crise, ça n'a rien arrangé. Même avec un plan d'urgence, il faut continuer à payer les loyers sans rentrée d'argent. Si ça dure encore, on ne s'en sortira pas. »

 
 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article