École et covid : comment le protocole sanitaire s'allège-t-il sur les fermetures de classes ?

Publié le par angeline351

École et covid : comment le protocole sanitaire s'allège-t-il sur les fermetures de classes ?

Bien que les variants du Covid-19 circulent de façon accrue en France, le protocole sanitaire a été allégé par le ministère concernant les fermetures de classes. Explications.

Le 12 février dernier, le ministère de l'Education a pris la décision d'alléger le protocole sanitaire dans les écoles, en terme de fermetures de classe et d'isolement en cas d'identification de cas avérés et/ou de cas contacts de variants : 1/ Il n'y a plus de fermeture automatique de classe à partir de l'identification d'un variant détecté au Royaume-Uni. 2/ Le personnel scolaire n'est plus non plus considéré systématiquement comme cas contact dès que trois élèves "de fratries différentes" sont testés positifs. 3/ La fermeture immédiate reste toutefois de rigueur concernant les cas d'élèves contaminés par un variant initialement observé au Brésil ou en Afrique-du-Sud. Pour découvrir de façon plus détaillée les nouveaux éléments du protocole, cliquez ici.

Cet assouplissement du protocole sanitaire, qui fait suite à des mesures de durcissement les 1er et 7 février, est analysé comme suit par le site spécialisé Café pédagogique : "Toutes les modifications vont dans le sens du maintien des classes [ouvertes] après la découverte de cas de Covid-19". Chez certains enseignants, ces modifications créent ni plus ni moins que de l'incompréhension : "Le Snes-FSU exige que des règles plus protectrices soient appliquées en cas de variants. Il rappelle au ministère que la zone B n'est pas encore en vacances et que dès lundi, des élèves et des adultes seront dans leurs collèges, lycées et CIO avec ce nouveau protocole qui n'a rien de renforcé" écrit ainsi le Syndicat national des enseignements de second degré dans un communiqué daté du 13 février.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article