Covid-19: l'Allemagne avec près de 3900 nouvelles infections et 415 décès en 24 heures

Publié le par angeline351

Covid-19: l'Allemagne avec près de 3900 nouvelles infections et 415 décès en 24 heures

L'Allemagne a enregistré 3883 nouvelles infections à coronavirus au cours des dernières 24 heures et 415 morts, selon les données de l'Institut Robert Koch (RKI), mises à jour à minuit.

Mardi de la semaine dernière, les autorités allemandes avaient enregistré 3 856 nouveaux cas d'infection et 528 décès.

Dans l'ensemble de l'Allemagne, l'incidence cumulée en sept jours est de 60,5 nouveaux cas pour 100 000 habitants - lundi, il était de 61,0 et mardi la semaine dernière, il était de 59 - et les nouvelles infections ont totalisé 50 302 sur la période d'une semaine.

L'indice de contagion hebdomadaire est de 1,05, ce qui signifie que chaque 100 personnes infectées infectent en moyenne 105 personnes supplémentaires.

Le nombre de positifs depuis l'annonce de la première contagion dans le pays, le 27 janvier de l'année dernière, totalise 2394.811 - dont environ 2.207.700 sont récupérés - et le nombre de décès avec ou de covid-19 atteint 68.318.

Les cas actuellement actifs totalisent environ 118 700.

Le nombre de patients atteints de covid-19 dans les unités de soins intensifs est passé à 3060 lundi, dont 1779 nécessitent une respiration assistée, selon les données de l'Association interdisciplinaire allemande pour les soins intensifs et la médecine d'urgence (DIVI).

En 24 heures, 334 nouveaux patients sont entrés en réanimation et 331 ont quitté ces unités, dont 30% (99) correspondent à des décès, précise le RKI.

Depuis le 26 décembre, le nombre de personnes ayant reçu au moins la première dose de l'un des trois vaccins disponibles contre la covid-19 en Allemagne est passé à 3312351, ce qui correspond à 4,0% de la population, tandis que 1756,478 personnes (2,1 %) ont déjà reçu la deuxième dose.

Les restrictions visant à contenir la pandémie, promulguées par les autorités allemandes début novembre et appliquées à la mi-décembre, resteront en vigueur jusqu'au 7 mars au moins.

Le gouvernement allemand a averti lundi que l'évolution positive des contagions, avec une nette incidence à la baisse ces dernières semaines, s'était non seulement ralentie, mais également inversée, avec une tendance légèrement à la hausse, soulignant la difficulté de réactiver la vie publique dans ce contexte.

Le député social-démocrate et expert en santé Karl Lauterbach a déclaré, dans des déclarations publiées aujourd'hui par le «Passauer Neue Presse», que l'Allemagne n'est pas encore «au milieu de la troisième vague d'infections», mais qu'elle «a déjà commencé et ne peut plus évité ».

Les mutations dans le nouveau coronavirus représentent un pourcentage si élevé de nouvelles infections que la paralysie de la vie publique commence déjà à refléter la prochaine vague.

En ce sens, l'expert s'est dit convaincu que les prochaines étapes pour assouplir les mesures devront attendre.

Publié dans INFORMATION, SANTE, EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article