Covid-19 : en France, la ruée vers les masques FFP2

Publié le par angeline351

Covid-19 : en France, la ruée vers les masques FFP2

Désormais obligatoires en Autriche, les masques FFP2 connaissent également un fort engouement en France.

Les masques en tissu déconseillés, au profit des FFP2
Jusque fin 2020, les masques FFP2 étaient réservés aux professionnels. Mais la menace des variants a fait exploser leurs ventes en pharmacie. 6 millions d’unités ont ainsi été vendues par semaine en grande distribution depuis la mi-janvier, les ventes atteignant leur plus haut niveau depuis novembre.

Les masques FFP2 profitent également de la position des autorités sanitaires, qui ont fortement déconseillé les masques en tissu. Un décret du 28 janvier a ainsi affirmé que seuls étaient suffisants les masques chirurgicaux ou les masques FFP2 ou FFP3. Ce sont les pharmacies qui profitent de cet engouement pour les FFP2, la grande distribution étant réticente à l’idée d’en vendre au grand public.

Un prix en hausse de 60% sur Amazon
Jusqu’à récemment, la vente des masques FFP2 se faisait surtout sur internet. Ainsi, Google a vu la recherche du mot « FFP2 » être mutilpliée par 30 entre la fin-décembre et mi-janvier. Sur Amazon, le prix de ce produit a connu une hausse de 60%.

Si leur prix est dix fois plus élevé que celui des masques chirurgicaux, les Français s’équipent massivement de FFP2 pour des raisons de sécurité. Ce modèle de masque protège davantage celui qui le porte, au contraire des masques chirurgicaux qui protègent les autres. Des pays européens ont également imposé leur port, ce qui pousse le grand public à s’équiper.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article