Coronavirus à Nantes : Deux écoles fermées après des cas positifs au variant sud-africain

Publié le par angeline351

Coronavirus à Nantes : Deux écoles fermées après des cas positifs au variant sud-africain

Le variant sud-africain du Covid-19 est de plus en plus présent sur le territoire. A Nantes, il vient d’entraîner la fermeture de deux écoles publiques sur décision des services de l’Etat, annonce la préfecture de Loire-Atlantique​. L’école élémentaire George-Sand, située quartier Nantes-nord, à deux pas de la station de tram Santos-Dumont, est ainsi fermée depuis mardi après la découverte vendredi de deux cas positifs parmi les élèves. Deux cas relevant du variant sud-africain, réputé plus contagieux.

Cette école de 259 élèves répartis dans 16 classes n’était « plus en mesure d’accueillir les élèves dans le respect optimal du protocole sanitaire », considère l’Etat. La décision de fermeture a été étendue à l’école maternelle Camille-Claudel (110 élèves répartis dans six classes) « du fait de la proximité entre les deux établissements ».

Tous deux resteront fermés jusqu’au retour des vacances, le 8 mars. En attendant, un « plan de continuité pédagogique » a été mis en place. Et les enfants sont invités à se faire dépister.

« Se faire tester au moindre doute »
Au lycée privé du Loquidy, quartier Michelet, plusieurs classes sont également fermées en raison de la présence détectée du variant sud-africain chez des élèves. « Pour limiter les contaminations, nous encourageons vivement les personnels et élèves à respecter les gestes barrière et à se faire tester au moindre doute », demande le préfet Didier Martin.

En Loire-Atlantique, les variants (sud-africain, anglais ou brésilien) représentent désormais 43 % des nouveaux cas positifs recensés. En Pays-de-la-Loire, ce taux est de 34 %.

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article