Comme chaque début de mois, plusieurs hausses impactent le budget des particuliers : celles des tarifs du gaz naturel réglementé et de l’électricité, du prix des péages… De son côté, le taux du Livret A reste inchangé à 0,50 %.

Publié le par angeline351

Comme chaque début de mois, plusieurs hausses impactent le budget des particuliers : celles des tarifs du gaz naturel réglementé et de l’électricité, du prix des péages… De son côté, le taux du Livret A reste inchangé à 0,50 %.

+3,5 % du prix du gaz naturel réglementé
Les tarifs réglementés (hors taxe) du gaz naturel fourni par Engie sont en hausse de 3,5 % en moyenne au 1er février 2021. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) précise que « cette augmentation est de 0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz ».

La commission de régulation de l’énergie explique que « cette hausse pour le mois de février s’explique principalement par une forte demande en gaz naturel liquéfié en Asie, liée notamment à une vague de froid exceptionnelle en Asie de l’Est. Il en résulte une hausse des prix du gaz sur les marchés internationaux, ce qui conduit les pays européens à puiser dans leurs stockages de gaz naturel ».

Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz d’ENGIE ont baissé en tout de 14,1 %. Cela comprend une baisse de 2,6 % entre le 1er janvier 2020 et le 1er février 2021.

+1,61 % des tarifs résidentiels de l’électricité
Les « tarifs bleus » résidentiels, tarifs réglementés de vente de l’électricité, augmentent en moyenne de 1,61 % TTC au 1er février 2021, conformément à la proposition émise par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) et acceptée par le gouvernement. Ce qui représente une hausse moyenne de 15 € sur l’année pour un client résidentiel. Elle a également proposé une hausse de 2,6 % TTC pour les tarifs bleus professionnels

La commission de régulation de l’énergie justifie cette augmentation par « les conséquences de la crise sanitaire de la Covid-19 sur le système électrique français. Les mesures prises pour enrayer l’épidémie, qui ont notamment perturbé les opérations de maintenance du parc nucléaire, conjuguées à l’écrêtement de l’ARENH dont le plafond a à nouveau été largement dépassé lors du dernier guichet de novembre 2020, ont entraîné une hausse des coûts d’approvisionnement en énergie et en garanties de capacité ».

+0,44 % en moyenne du prix des péages d’autoroutes
Le prix des péages est révisé habituellement tous les ans au 1er février, en fonction notamment de l’inflation des chantiers entrepris sur le réseau. En 2021, la hausse est en moyenne de 0,44 % pour les véhicules légers (classe 1) sur l’ensemble des sociétés d’exploitations du réseau autoroutier français. Les précédentes hausses tarifaires étaient de 0,80 % en 2020 et 1,9 % en 2019.

Un « chèque psy » pour les étudiants
Le principe de la mise à disposition d’un « chèque psy » aux étudiants qui le souhaitent, en raison de la Covid-19, a été annoncé pour le 1er février 2021. Cette aide financière doit permettre de consulter un psychologue, un psychothérapeute ou un psychiatre avec une prise en charge d’un certain nombre de consultations. Les modalités d’application ne sont pas encore publiées.

Maintien du taux du Livret A à 0,50 %
Le taux de rémunération du Livret A et du Livret de développement durable et solidaire (LDDS) va rester figer à 0,50 % au 1er février 2021, date de révision des taux des livrets d’épargne réglementée. Bien que les taux à court terme et l’inflation soient à un niveau très faible, le nouveau mode de calcul du Livret A intègre un taux plancher de 0,5 %. Le taux du Livret d’épargne populaire (LEP) se maintient également à 1 % au 1er février 2021.

Fixation des tarifs des courses de taxi au 1er février 2021
Un arrêté du 22 décembre 2020 fixe les tarifs des courses de taxi pour 2021. Les montants applicables en 2021 sont identiques à ceux de l’année précédente. A l’exception des tarifs forfaitaires pour les courses de taxis entre l’aéroport de Nice Côte d’Azur et Cannes (85 € contre 80 € en 2020) ou Monaco (95 € contre 90 € en 2020).
A titre informatif, le tarif minimum d’une course en taxi reste fixé à 7,30 € pour tous les taxis (parisiens et non parisiens). Le détail des tarifs est consultable sur le site de Service-public.fr.

Évolution à la hausse et à la baisse du prix du tabac
Les prix du tabac évoluent, comme le prévoit un arrêté du 4 janvier 2021 portant sur les prix de vente au détail des cigarettes, cigarillos, cigares et tabacs à rouler. Tous les tarifs sont répertoriés dans un tableau en ligne sur le site des douanes. 

Gaz : une nouvelle augmentation des tarifs réglementés de 3,5% au 1er février

Sous l’effet d’une hausse des cours sur les marchés, causée par une vague de froid en Asie, le régulateur a annoncé une majoration après celles de 4,7% en octobre 2020 et de 2,4% en décembre.

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article