Stations de ski : « Tout est réuni pour ne pas propager le virus », assure Cyril Pellevat

Publié le par angeline351

Stations de ski : « Tout est réuni pour ne pas propager le virus », assure Cyril Pellevat

Invité ce mardi matin dans la matinale de Public Sénat, le sénateur Cyril Pellevat a pressé le gouvernement de rouvrir les remontées mécaniques dès le 20 janvier pour ne pas que « la rentabilité des stations de ski soit définitivement mise à mal ». Pour l’élu de Haute-Savoie, les professionnels de la montagne qui réalisent 40 % de leur chiffre d’affaires lors des vacances de février « sont prêts ».

Près de deux milliards de pertes déjà enregistrées sur le chiffre d’affaires annuel, une chute de 80 % de l’activité économique ou encore de 70 % pour l’occupation hôtelière… A trois semaines des vacances décisives de février pour la zone A, les professionnels de la montagne commencent clairement à s’inquiéter pour leurs fins de mois.

C’est le message qu’est venu faire passer ce matin sur le plateau de Bonjour chez vous, Cyril Pellevat, sénateur (rattaché LR) de Haute-Savoie.  « Les acteurs locaux sont prêts à rouvrir et l’exemple de nos voisins suisses qui ont ouvert l’intégralité de leurs remontées mécaniques prouve bien qu’il n’y a pas de cluster supplémentaire quand un protocole renforcé est mis en place », confie-t-il.

L’élu de Haute-Savoie assure que les remontées mécaniques sont largement en capacité de reprendre leurs activités. « Quelque part, si on applique un protocole sanitaire strict, on peut rouvrir en faisant des concessions pour les bars et les restaurants, mais nous sommes en capacités de faire monter une personne sur deux dans les télésièges ou encore de réduire les contenances au niveau des télécabines », ajoute le sénateur, en assurant que « tout est donc réuni pour ne pas propager le virus » dans les stations.

Débat sur la montagne
Cyril Pellevat alerte également le gouvernement sur la date du 20 janvier qui est déjà pour lui « un petit peu trop tardive pour les professionnels de la montagne car on sait que si on dépasse cette date, la rentabilité peut être mise à mal pour les réservations, les hôtels et les résidences hôtelières », malgré les compensations financières de l’Etat et de l’Europe.

Un large débat sur la montagne à la demande du groupe LR aura lieu ce mardi 12 janvier après-midi au Sénat. L’occasion rêvée pour les sénateurs de ces territoires d’interpeller directement le gouvernement notamment sur cette question épineuse des remontées mécaniques.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article