Services publics : les appels ne seront plus surtaxés

Publié le par angeline351

Services publics : les appels ne seront plus surtaxés

Pour obtenir un renseignement, effectuer une démarche ou faire valoir ses droits par téléphone auprès d’une administration ou d’un service public ne pourra plus être surfacturé. De nouveaux numéros à quatre chiffres sont désormais mis en place.

Gratuits depuis le 1er janvier
En l’application de l’article 28 de la loi pour un État au service d’une société de confiance (loi Essoc), les administrations et les organismes chargés d’une mission de service public ne peuvent désormais plus recourir à un numéro payant pour obtenir un renseignement, effectuer une démarche ou faire valoir ses droits.

Les numéros de téléphone ne sont donc plus surtaxés depuis le 1er janvier 2021, rapporte l’association de consommateurs UFC-Que Choisir. Certains organismes n’ont d’ailleurs pas attendu la nouvelle année pour passer à la gratuité, comme Pôle emploi, les caisses d’allocations familiales (CAF), les impôts pour le numéro d’information sur le prélèvement à la source ou encore l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS).

De nouveaux numéros gratuits
Pour d’autres administrations, il aura fallu attendre le dernier moment pour passer au gratuit. Le 39 39 « Allo service public », le numéro général d’entrée en relation avec les administrations coûtait encore 0,15 €/minute au 31 décembre 2020. Les numéros dédiés aux paiements des amendes ou de l’Assurance retraite étaient eux aussi facturés.

Les usagers sont invités à contacter les services par un nouveau numéro gratuit correspondant au service à joindre. Pour La Poste, il s’agit du 36 31, le service d’information des impôts pour les particuliers, le 0 809 401 401, pour les professionnels 0 806 000 225, le 39 49 pour Pôle emploi, le 32 30 pour la CAF, le 36 46 pour contacter l’Assurance maladie, le 39 60 pour l’Assurance retraite, le 36 35 pour la SNCF…

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article