PORTUGAL/Présidentielle: les émigrants votent les 23 et 24 janvier dans 171 bureaux de vote de plus de 70 pays

Publié le par angeline351

PORTUGAL/Présidentielle: les émigrants votent les 23 et 24 janvier dans 171 bureaux de vote de plus de 70 pays


Les émigrants portugais voteront les 23 et 24 janvier à l'élection du président de la République à 171 tables installées dans 150 services consulaires dans plus de 70 pays, selon les informations officielles.

«Cette élection à l'étranger comptera 171 bureaux de vote dans 150 services consulaires, un nombre qui représente une augmentation de 30% par rapport au nombre de bureaux de vote mis en place en 2016», qui était de 121, selon les informations publiées aujourd'hui par le ministère des Affaires étrangères.

Les élections présidentielles sont prévues le 24 janvier, mais le vote des citoyens vivant à l'étranger a lieu en personne dans les consulats et ambassades les 23 et 24 janvier.

Le nombre total d'électeurs inscrits sur le territoire national est de 9 314 947 et à l'étranger de 1 550 063, selon les informations du ministère de l'Administration interne (MAI).

Concernant les élections présidentielles de 2016, il y a eu une augmentation de 1208 536 électeurs. L'augmentation du nombre d'électeurs inscrits est en grande partie due à l'inscription automatique des émigrants avec une carte de citoyen valide, qui résulte d'une modification de la loi, apportée en 2018.

Aujourd'hui a commencé et se déroule jusqu'au jeudi 14 janvier, le vote des électeurs inscrits au Portugal et qui sont déplacés à l'étranger.

Les électeurs portugais inscrits sur les listes électorales sur le territoire national et qui sont déplacés à l'étranger dans l'exercice de leurs fonctions, en représentation officielle de la sélection nationale, peuvent voter à l'avance, en tant qu'étudiant, chercheur, enseignant et chercheur, patients en traitement ou personnes vivant ou suivez l'un de ces électeurs.

Pour voter, entre le 12 et le 14 janvier, les électeurs doivent se présenter aux représentations diplomatiques, consulats ou délégations extérieures des institutions publiques portugaises définies par le ministère des Affaires étrangères.

Les électeurs doivent présenter une pièce d'identité, qui peut être une carte de citoyen, une carte d'identité ou tout autre document, tel qu'un permis de conduire ou un passeport.

Les votes recueillis à l'étranger seront ensuite envoyés au conseil paroissial où l'électeur est inscrit.

La campagne électorale se déroule jusqu'au 22 janvier, le pays étant soumis à des mesures restrictives en raison de l'épidémie.

Sept candidats se présentent aux élections: Marisa Matias (soutenue par le Bloc de gauche), Marcelo Rebelo de Sousa (PSD et CDS-PP), Tiago Mayan Gonçalves (Initiative libérale), André Ventura (Chega), Vitorino Silva, mieux connu sous le nom de Tino de Rans, João Ferreira (PCP et PEV) et l'activiste PS, Ana Gomes (PAN et Livre).

français

Les émigrants portugais voteront les 23 et 24 janvier à l'élection du président de la République à 171 tables installées dans 150 services consulaires dans plus de 70 pays, selon les informations officielles.

«Cette élection à l'étranger comptera 171 bureaux de vote dans 150 services consulaires, un nombre qui représente une augmentation de 30% par rapport au nombre de bureaux de vote mis en place en 2016», qui était de 121, selon les informations publiées aujourd'hui par le ministère des Affaires étrangères.

Les élections présidentielles sont prévues le 24 janvier, mais le vote des citoyens vivant à l'étranger a lieu en personne dans les consulats et ambassades les 23 et 24 janvier.

Le nombre total d'électeurs inscrits sur le territoire national est de 9 314 947 et à l'étranger de 1 550 063, selon les informations du ministère de l'Administration interne (MAI).

Concernant les élections présidentielles de 2016, il y a eu une augmentation de 1208 536 électeurs. L'augmentation du nombre d'électeurs inscrits est en grande partie due à l'inscription automatique des émigrants avec une carte de citoyen valide, qui résulte d'une modification de la loi, apportée en 2018.

Aujourd'hui a commencé et se déroule jusqu'au jeudi 14 janvier, le vote des électeurs inscrits au Portugal et qui sont déplacés à l'étranger.

Les électeurs portugais inscrits sur les listes électorales sur le territoire national et qui sont déplacés à l'étranger dans l'exercice de leurs fonctions, en représentation officielle de la sélection nationale, peuvent voter à l'avance, en tant qu'étudiant, chercheur, enseignant et chercheur, patients en traitement ou personnes vivant ou suivez l'un de ces électeurs.

Pour voter, entre le 12 et le 14 janvier, les électeurs doivent se présenter aux représentations diplomatiques, consulats ou délégations extérieures des institutions publiques portugaises définies par le ministère des Affaires étrangères.

Les électeurs doivent présenter une pièce d'identité, qui peut être une carte de citoyen, une carte d'identité ou tout autre document, tel qu'un permis de conduire ou un passeport.

Les votes recueillis à l'étranger seront ensuite envoyés au conseil paroissial où l'électeur est inscrit.

La campagne électorale se déroule jusqu'au 22 janvier, le pays étant soumis à des mesures restrictives en raison de l'épidémie.

Sept candidats se présentent aux élections: Marisa Matias (soutenue par le Bloc de gauche), Marcelo Rebelo de Sousa (PSD et CDS-PP), Tiago Mayan Gonçalves (Initiative libérale), André Ventura (Chega), Vitorino Silva, mieux connu sous le nom de Tino de Rans, João Ferreira (PCP et PEV) et l'activiste PS, Ana Gomes (PAN et Livre).

----

Portuguese emigrants will vote on January 23 and 24 in the election of the President of the Republic at 171 tables installed at 150 consular services in more than 70 countries, according to official information.

"This election abroad will have 171 polling stations in 150 consular services, a number that represents an increase of 30% in relation to the number of polling stations set up in 2016", which was 121, according to information released today by the Ministry of Foreign Affairs.

Presidential elections are scheduled for January 24, but voting by citizens living abroad takes place in person at consulates and embassies on January 23 and 24.

The total number of registered voters in the national territory is 9,314,947 and abroad, 1,550,063, according to information from the Ministry of Internal Administration (MAI).

Regarding the 2016 presidential elections, there was an increase of 1,208,536 voters. The increase in the number of registered voters is largely due to the automatic voter registration of emigrants with a valid citizen card, which results from a change to the law, made in 2018.

Today began and runs until Thursday, January 14, the vote for voters registered in Portugal and who are displaced abroad.

Portuguese voters registered in the electoral roll in national territory and who are displaced abroad in exercise of functions, in official representation of the national selection, may vote in advance, as a student, researcher, teacher and research fellow, patients in treatment or people living or follow any of these voters.

To vote, between 12 and 14 January, voters must present themselves to diplomatic representations, consulates or external delegations of Portuguese public institutions defined by the Ministry of Foreign Affairs.

Voters must present an identification document, which can be a citizen's card, identity card or other document, such as a driving license or passport.

The votes collected abroad will later be sent to the parish council where the voter is registered.

The electoral campaign runs until January 22, with the country living under restrictive measures due to the epidemic.

Seven candidates are running for election: Marisa Matias (supported by the Left Block), Marcelo Rebelo de Sousa (PSD and CDS-PP), Tiago Mayan Gonçalves (Liberal Initiative), André Ventura (Chega), Vitorino Silva, better known as Tino de Rans, João Ferreira (PCP and PEV) and the PS activist, Ana Gomes (PAN and Livre).

Publié dans INFORMATION, PORTUGAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article