«On nous a vendu du rêve», estiment les salariés du Leader Price de Fitz-James

Publié le par angeline351

Les vacances d’hiver pourraient être allongées «s’il le fallait», indique Jean-Michel Blanquer

En cas de troisième vague du Covid-19, le gouvernement étudierait tous les scénarios possibles. Le prolongement des vacances d’hiver est une des options étudiée par Jean-Michel Blanquer.

« Mon scénario privilégié, c’est de maintenir les calendriers tels qu’ils sont mais s’il le fallait, on est capable de faire des choses comme ça », comprenez : allonger les vacances d’hiver (en février) si les chiffres de l’épidémie venaient s’accroître de nouveau. Une décision qui serait vue d’un bon oeil par les plus jeunes qui disposerait de quelques jours en plus pour aller aux sports d’hiver par exemple.

 Nous avons fait plus de 10 000 tests dans les lycées, et sur ces 10 000 tests, on a vu que le taux de contamination était de 0,03 % avant les vacances », précise le ministre. « Nous sommes capables d’hybrider davantage » : aujourd’hui 70 % des lycées en France sont en « mode hybride », comprenez à moitié en présentiel et distanciel. « J’ai demandé que les Terminales soient de préférence en présentiel Pour ce qui de la présence du variant en France, et donc possiblement dans les écoles, le ministre indique qu’il est « vigilant ». « On a vu que le risque de contamination est plus fort hors de l’école », insiste le ministre qui avance un chiffre de 0,03 % de taux de contamination dans les écoles. Pas de quoi retarder la rentrée scolaire, indique Jean-Michel Blanquer.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article