Covid France : record des réanimations,

Publié le par angeline351

Covid France : record des réanimations,

La France enregistre 449 nouveaux décès et plus de 3 000 patients sont en réanimation, un record depuis décembre. Face à cette flambée épidémique, le gouvernement temporise et réfléchit à de nouvelles mesures, dont un reconfinement. "Rien n'est acté" entend-on dans l'entourage d'Emmanuel Macron.

 L'épidémie de Covid-19 devient plus meurtrière, avec 449 nouveaux décès au cours des dernières 24 heures, et un nombre croissant d'admissions à l'hôpital. Plus de 3 000 patients sont en réanimation. La pression hospitalière continue d'augmenter, tandis que le nombre de nouveaux cas confirmés est en baisse : 4 240 cas en 24h. Le scénario d'un troisième confinement se dessine de plus en plus. "Des décisions seront prises cette semaine […], il ne s'agit pas de baisser la garde", a prévenu Jean Castex, le Premier ministre, à l'Agence régionale de Santé d'Ile-de-France, le lundi 25 janvier.                                Des mesures seront décidées ce mercredi, au cours d'un Conseil de Défense qui sera probablement suivi par un discours d'Emmanuel Macron. Face à la circulation des nouveaux variants étrangers, encore plus contagieux, le président du Conseil Scientifique recommande un reconfinement.                                                De son côté, l'infectiologue Eric Caumes insiste sur RMC sur le fait qu'"il vaut mieux confiner de manière sévère pendant trois semaines qu'avoir un confinement mou pendant des mois".                Les régions les plus touchées actuellement par l'épidémie sont la Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Bourgogne-Franche-Comté, le Grand Est et l'Auvergne-Rhône-Alpes.                                   Face à la progression de variants émergents, avec une contagiosité supérieure à celle des variants actuellement majoritaires, les autorités rappellent que les mesures de prévention et de distanciation sociale (au moins 2 mètres entre les gens) restent les principaux moyens permettant de freiner la circulation du virus.                       

Malgré la tenue du Conseil de défense mercredi 27 janvier, "rien ne serait encore acté", peut-on entendre de l'entourage du Chef de l'Etat. Emmanuel Macron devrait faire un discours le weekend prochain pour annoncer de nouvelles mesures. 

Pas d'allongement du délai d'injection. Contrairement à la Haute Autorité de Santé (HAS) qui recommandait d'élargir à 6 semaines le délai entre 2 doses de vaccin, le gouvernement a décidé de maintenir "le délai d'injection des deux doses du vaccin Pfizer à 4 semaines (3 semaines dans les Ehpad), déclare Olivier Véran, ministre de la Santé, sur BFMTV. Nous sommes face à une part d'inquiétude, d'incertitude, je note l'absence de consensus scientifique".

Télétravail. "Le télétravail reste la règle si vous pouvez effectuer toutes vos tâches à distance", tient à rappeler la ministre du Travail, Elisabeth Borne ce mardi 26 janvier au micro de RTL. 

Objectif de vaccination. L'objectif est de vacciner "15 millions de personnes vulnérables d'ici fin juin", a affirmé Agnès Pannier-Runacher, la ministre déléguée à l'industrie ce mardi 26 janvier sur BFMTV.

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article