Covid-19 : "Le précédent confinement a été décidé alors qu'il y avait environ 50 000 contaminations par jour", rappelle Jean Castex

Publié le par angeline351

Covid-19 : "Le précédent confinement a été décidé alors qu'il y avait environ 50 000 contaminations par jour", rappelle Jean Castex

La campagne de vaccination contre le Covid-19 permettra-t-elle d'éviter un nouveau reconfinement en France ? Non, a répondu Jean Castex, sur le plateau de l'émission "C est à vous", lundi 18 janvier. "Les Anglais vaccinent beaucoup et reconfinent. Avant que les vaccins donnent une immunité suffisante (...) il y en a pour plusieurs mois, en France comme ailleurs, a rappelé le chef du gouvernement. Les mesures de gestion de cette épidémie devront rester en vigueur pendant ces plusieurs mois."

Alors quand le gouvernement saura-t-il si le couvre-feu généralisé à 18 heures évitera un nouveau confinement ? "Nous surveillons quotidiennement l'évolution de la situation épidémiologique, répond le Premier ministre, soulignant que "le précédent confinement a été décidé par le président alors qu'il y avait 50 000 contaminations par jour". Le nombre de nouveaux cas quotidiens se situe en moyenne autour de 18 000 actuellement. S'il n'est "pas question de desserrer l'étreinte", "je n'ai pas la situation hospitalière ni la situation en nombre de cas de fin octobre", relève Jean Castex. 

"Nous n'avons pas de stocks cachés !" 

Selon le chef de gouvernement, "nous aurons les résultats cette semaine de ce qui s'est passé pendant les vacances de Noël. Les efforts des Français ont plutôt porté leurs fruits, il n'y a pas eu de dérapage", anticipe-t-il.  

S'agissant de la campagne de vaccination, le Premier ministre l'assure : "Nous n'avons pas de vaccins ni de stocks cachés !" Jean Castex répondait aux critiques de certains élus sur le manque de doses de vaccin disponibles dans les centres de vaccination. "Aujourd'hui, on a un défi mondial, c'est celui de fabriquer le vaccin, a-t-il précisé. Nous travaillons à des sites de fabrications supplémentaires en France."

"En application des commandes européennes, on a reçu 1,6 million [de doses] et à la fin de la semaine dernière, plus de 422 000 personnes ont été vaccinées, les deux prochaines semaines on va changer de braquet", promet Jean Castex. L'objectif d'un  million de personnes vaccinées à la fin du mois reste fixé. "Je suis persuadé que ça va monter en puissance", soutient le chef du gouvernement. Au 18 janvier, 479 000 personnes ont reçu leur première injection de vaccin en France, contre 1,15 million en Allemagne, 1,15 million en Italie et 4,5 millions au Royaume-Uni.


 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article