Covid-19: l'Italie prolonge l'état d'urgence jusqu'au 30 avril

Publié le par angeline351

Covid-19: l'Italie prolonge l'état d'urgence jusqu'au 30 avril

Le ministre italien de la Santé a annoncé aujourd'hui que l'état d'urgence serait prolongé jusqu'au 30 avril et que la mobilité entre les régions sera également interdite dans la zone dite jaune, qui présentait jusqu'à présent des limitations mineures.

Roberto Speranza était au parlement pour annoncer les nouvelles mesures qui entreront en vigueur le 16 janvier et évoque une situation grave dans le pays, avec une incidence d'infections dépassant 313 cas pour 100 000 habitants.

«Nous sommes dans le dernier kilomètre de cette bataille, nous avons besoin d'une collaboration loyale, d'un effort uni pour lutter contre le virus: les prochains mois seront difficiles», a-t-il ajouté, garantissant que «l'union est le seul moyen de faire face aux plus grands depuis la guerre ».

En ce qui concerne les nouvelles mesures, en plus de reporter la fin de l'état d'urgence du 31 janvier au 30 avril, ce qui permettra au gouvernement de prendre des décrets de toute urgence, Speranza a confirmé que le système de classification des restrictions continuera à placer les régions par zones jaune, orange et rouge.

Dans la zone jaune, ceux avec moins de restrictions, les déplacements entre les régions seront interdits, les restaurants et les bars seront fermés après 18h00, mais les musées resteront ouverts.

L'Italie introduira également la zone dite blanche, avec moins de limitations, pour les régions où le taux de contagion est plus faible et où il n'y a que 50 cas pour 100 000 habitants.

Le ministre a averti que "cette semaine, il y a une aggravation générale de la situation épidémiologique en Italie, avec une augmentation des hospitalisations en unité de soins intensifs et des flambées inconnues".

"Ne vous y trompez pas: l'épidémie est revenue en phase d'expansion", a-t-il dit, faisant référence à 12 régions à haut risque et "elles passeront certainement la zone orange".

Concernant le vaccin, le ministre a déclaré que l'Italie est le pays européen avec le plus grand nombre de vaccinations et a appelé à «une pleine collaboration institutionnelle et la fin des controverses» sur ce sujet.

Speranza a également rappelé que la campagne de vaccination sera «un marathon long et difficile et non un sprint» et qu '«il reste encore beaucoup à faire», expliquant que tout dépendra de l'augmentation des doses disponibles.

Selon le ministre, l'autorisation de nouveaux vaccins tels que Johnson & Johnson devrait intervenir au premier trimestre, soulignant également les résultats «très encourageants» du vaccin italien ReiThera.

"Nous travaillons en parallèle pour organiser les forces et l'Italie est prête à avoir une équipe solide: 40 000 médecins se joindront à l'effort et les pharmacies collaboreront également pour fournir les vaccins", a-t-il déclaré.

L'Italie a enregistré lundi 616 décès dus au coronavirus, atteignant près de 80000 (79819) décès, avec 14242 nouvelles infections supplémentaires.

La pandémie de covid-19 a causé au moins 1 945 437 décès résultant de plus de 90,8 millions de cas d'infection dans le monde, selon un rapport de l'agence française AFP.

La maladie est transmise par un nouveau coronavirus détecté fin décembre 2019 à Wuhan, une ville du centre de la Chine.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article