COVID-19: Costa veut une «vitesse maximale» institutionnelle pour que le pays renforce le confinement

Publié le par angeline351

COVID-19: Costa veut une «vitesse maximale» institutionnelle pour que le pays renforce le confinement

Le Premier ministre a déclaré que le calendrier de prise de décision institutionnelle serait respecté "à grande vitesse" afin que le pays entre rapidement dans un confinement plus sévère et a défendu qu'il a préparé les citoyens à ces mesures plus restrictives.

António Costa a pris ces positions lors d'une conférence de presse conjointe avec le chef de l'exécutif grec, Kyriakos Mitsotakis, après avoir été interrogé sur la possibilité pour le gouvernement portugais d'annoncer des mesures générales d'endiguement mercredi après-midi, les obligeant à entrer en vigueur le plus rapidement possible. 00h00 le jeudi.

"Le calendrier de prise de décision est complexe sur le plan institutionnel, mais nous allons nous y tenir au maximum", a déclaré le Premier ministre.

Selon le chef de l'exécutif portugais, mardi matin, il y aura une réunion à Infarmed, à Lisbonne, pour entendre les experts - une occasion où le gouvernement estime qu'il aura déjà "les bons chiffres" par rapport à la situation épidémiologique de la Parents.

Dans l'après-midi de mardi, le président de la République écoute les partis à représentation parlementaire et doit envoyer le projet de décret présidentiel d'un état d'urgence. Mardi encore, selon António Costa, le gouvernement tiendra un Conseil des ministres extraordinaire pour donner son avis sur le projet de décret du président de la République.

Mercredi matin, l'Assemblée de la République se réunit et, ensuite, le Conseil des ministres, entre le matin et l'après-midi de ce jour-là, se réunira pour approuver le décret de règlement du Président de la République.

Publié dans PORTUGAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article