Covid-19 : ce que l’on sait sur le vaccin Moderna, qui vient d’être autorisé en Europe

Publié le par angeline351

Covid-19 : ce que l’on sait sur le vaccin Moderna, qui vient d’être autorisé en Europe

Alors que l’épidémie flambe sur le continent, l’Agence européenne du médicament (EMA) a approuvé, ce mercredi 6 janvier 2021, le vaccin Moderna contre le Covid-19.

Pourquoi le vaccin Moderna n’est-il pas encore disponible en Europe ?
Cette évaluation, initialement prévue le 12 janvier, a été avancée de plusieurs jours pour répondre à la pression des États alors que la pandémie flambe. Cependant, après l’autorisation de l’EMA, il faudra attendre la validation de la Haute autorité de santé (HAS) en France, espérée d’ici la fin de la semaine. Ailleurs en Europe, les États devront eux aussi valider le produit au travers de leurs instances nationales pour commencer à vacciner.

Pour rappel, le vaccin Moderna est autorisé depuis le 23 décembre au Canada, et quelques jours plus tôt aux États-Unis. D’ailleurs, la vice-présidente Kamala Harris a récemment été vaccinée publiquement avec un produit Moderna.

Le vaccin Moderna est-il un vaccin « classique » ?
Le produit, développé par une entreprise américaine de biotechnologie dirigée par le Français Stéphane Bancel, est différent d’un vaccin contre la grippe par exemple. Le vaccin Moderna est fondé sur la technologie de l’ARN Messager, la même technologie utilisée par Pfizer/BioNTech, le seul vaccin pour l’instant autorisé en Europe.

Concrètement, comment ça marche ? Des instructions génétiques pénètrent directement les cellules humaines, qu’elles reprogramment pour qu’elles fabriquent elles-mêmes un antigène du coronavirus… afin de déclencher une réponse du système immunitaire.

LIRE AUSSI : Covid-19. Pourquoi a-t-il fallu un an pour déployer le vaccin Moderna, conçu dès janvier 2020 ?

Ces brins d’instructions génétiques sont appelés « ARN messager », car cette molécule dit à nos cellules ce qu’il faut fabriquer.

A priori cette technique n’est pas dangereuse. À aucun moment le virus SARS-CoV-2, même inactivé, n’est injecté. Et cet ARN messager ne peut pas s’intégrer dans notre génome.

Quelle est l’efficacité du vaccin Moderna ?
Elle est de 94,1 % selon le laboratoire, soit juste derrière celui de Pfizer/BioNTech dont l’efficacité est estimée à 95 %.

Ce taux d’efficacité signifie que le risque de tomber malade du coronavirus est réduit de 94,1 % entre le groupe placebo (traité sans qu’il le sache sans aucun vaccin) et le groupe vacciné lors de l’essai clinique réalisé sur 30 000 personnes aux États-Unis.

L’une des interrogations réside sur la durée de protection que confère le vaccin : seul le temps pourra répondre à cette question.

Comment est-il administré à la population ?
Pour être vacciné, il est nécessaire d’injecter deux doses à 28 jours d’intervalle. L’Union européenne à commande 160 millions de doses du vaccin Moderna, 15 % doivent revenir à la France soit de quoi vacciner 12 millions de personnes.

Le coût du vaccin Moderna serait de 14,68 € l’unité (18 dollars) selon un tweet d’Eva de Bleeker, secrétaire d’État au budget belge repris dans le JDD  : c’est le plus cher des produits mis sur le marché contre le Covid-19. Le vaccin Pfizer/BioNTech coûterait 12 € la dose à titre de comparaison.

Comment se conserve le vaccin Moderna ?
Le produit développé par les Américains se conserve à -20 °C, une température bien moins contraignante que celle de Pfizer/BioNTech qui se conserve à -70 °C et a forcé le groupe à développer des conteneurs spécifiques pour le transport.

Le transport et la logistique du vaccin Moderna sont donc plus faciles et vont permettre une accélération du processus de vaccination en Europe.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article