Ce que l’on sait sur la vaccination contre le Covid-19 en Loire-Atlantique

Publié le par angeline351

Ce que l’on sait sur la vaccination contre le Covid-19 en Loire-Atlantique

Les premiers vaccins contre le Covid-19 ont été administrés mercredi 6 janvier, au CHU de Nantes. Centres de vaccination, personnes prioritaires, échéances… On fait le point sur la vaccination en Loire-Atlantique.

Premiers vaccins, centres de vaccinations… Pas facile d’y voir clair sur le déploiement de la vaccination contre le Covid-19 en Loire-Atlantique. On fait le point sur ce que l’on sait ce jeudi 7 janvier. Nous mettrons régulièrement à jour ces informations, évoluant rapidement au fil des heures.

Quand sont arrivés les premiers vaccins ?
Les premières doses anti-covid de Pfizer-BioNTech sont arrivées mercredi 6 janvier, au CHU de Nantes. Elles sont au nombre de 3 900 et entreposées dans le super-congélateur installé depuis la semaine dernière à l’Hôtel-Dieu. Des approvisionnements réguliers, chaque semaine, devraient suivre.

Deux injections sont nécessaires, à vingt et un jours d’écart.

Qui sont les personnes prioritaires
Les premiers vaccins sont administrés en priorité aux personnels soignants de plus de 50 ans ou à risque. Ils ont commencé à être vaccinés dès hier. Sur l’ensemble du groupement hospitalier de Loire-Atlantique (treize hôpitaux publics), 5 000 personnes pourraient être concernées.

Les résidents des Ehpad (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) et les patients des unités de soins longue durée sont également prioritaires. Ce jeudi 7 janvier, les résidents de l’Ehpad la Seilleraye, à Carquefou, vont recevoir la première dose du vaccin anti-covid. Suivront les Ehpad de Pirmil et Beauséjour.

La Loire-Atlantique compte 180 Ehpad, publics et privés confondus. Soit 15 000 résidents. Chaque centre hospitalier organisera le dispositif de vaccination de ses Ehpad. Les établissements « indépendants » seront tous livrés en vaccins à partir du 18 janvier.

Où peut-on se faire vacciner ?
Le personnel soignant pourra se faire vacciner dans l’ancienne gare routière quai Baco, à Nantes, à partir de ce vendredi 8 janvier, tous les jours. C’est là que les soignants libéraux seront aussi vaccinés (sur inscription sur Doctolib).

D’autres sites pour les hospitaliers ouvriront la semaine prochaine, à Nantes toujours, notamment à l’hôpital Saint-Jacques et à l’hôpital nord Laennec.

Ailleurs, dans le département
Dans le reste de l’agglomération nantaise, les communes anticipent et se mobilisent. Un cahier de pré-inscription à la vaccination a, par exemple, été mis en place à Bouguenais. La ville de Sainte-Luce-sur-Loire est, quant à elle, candidate à l’accueil d’un centre de vaccination auprès de l’ARS.

À Châteaubriant, l’Agence régionale de santé (ARS) a validé le principe de l’installation d’un centre de vaccination à la halle de Béré.

À Saint-Nazaire, 140 personnes ont été identifiées pour être vaccinées, dans les trois semaines à venir, contre le Covid-19. La Ville a répondu positivement à la demande de l’ARS qui souhaite la mise à disposition d’une salle destinée à vacciner uniquement le personnel soignant de plus de 50 ans. Un premier centre pourrait ouvrir dans l’Alvéole 12 (base sous-marine)

À La Baule, la Ville se porte volontaire pour accueillir un centre de vaccination. Un espace municipal a été d’ores et déjà été réservé.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article