Aubert & Duval à Pamiers : un comité économique extraordinaire

Publié le par angeline351

Aubert & Duval à Pamiers : un comité économique extraordinaire

Demain, les principaux responsables syndicaux des sites d’Aubert & Duval se retrouveront en Auvergne à l’occasion d’un comité social et économique extraordinaire. Après la trêve des confiseurs, c’est un retour à la réalité qui s’annonce mais qui n’augure rien de bon pour plusieurs dizaines de salariés. Eramet, propriétaire d’A & D a en effet annoncé au mois de novembre, son intention de supprimer 462 emplois dont 144 sur le site de Pamiers. Mais la méthode que compte utiliser Eramet pour parvenir à sa cure d’amaigrissement n’est absolument pas du goût de la CGT, notamment. En effet, le groupe souhaite utiliser le levier de la rupture conventionnelle collective, bien moins avantageuse pour les salariés qu’un plan de sauvegarde de l emploi (PSE).

Mobilisés début décembre devant l’ensemble des sites Aubert & Duval en France, les salariés, répondant à l’appel des principales instances syndicales attendent aujourd’hui des précisions sur la méthode que la direction compte mettre en œuvre.

Mais pour l’heure, pas question pour les syndicats d’aller aussi vite que le calendrier fixé par Eramet, qui envisage de mettre en branle son plan de réduction de postes au cours du premier trimestre.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article