Le gouvernement prolonge le chômage partiel jusqu’à fin janvier

Publié le par angeline351

Le gouvernement prolonge le chômage partiel jusqu’à fin janvier

Interrogée sur BFM Business, mercredi 9 décembre, la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncé la prolongation de la prise en charge par l’État du chômage partiel, après janvier au moins.

Chômage partiel : vers une prolongation jusqu'à fin février ?
Si le chômage partiel a été mis en place temporairement pour prendre en charge le salaire dans les secteurs les plus touchés, la ministre du Travail, Élisabeth Borne a annoncé mercredi 9 décembre, le maintien de ce taux d’indemnisation jusqu’à fin janvier minimum. Elle a en outre formulé le souhait de le poursuivre au moins jusqu’à la fin du mois de février.

Depuis le début de la crise du Covid-19, nombreuses sont les entreprises qui ont eu recours au dispositif du chômage partiel. Il leur permet ainsi d’indemniser leurs salariés à hauteur de 84% de leur salaire net, ou 100% s’ils sont au SMIC. Dans les secteurs les plus touchés, dit « protégés », comme la restauration ou l'événementiel, la prise en charge de l'État atteint même 100%. 

Un reste à charge du chômage partiel en augmentation pour les entreprises
Pour les entreprises des secteurs dits « non-protégés », l’État indemnise à hauteur de 75% le chômage partiel, avec un reste à charge de 15% pour les entreprises. Une proportion qui serait maintenue jusqu'à la fin du mois de janvier avant que le reste à charge pour l'entreprise ne passe à 40%, ce qui était déjà prévu en novembre. En attendant, la ministre du Travail a réaffirmé sa volonté de « prendre en charge 100% de la rémunération pour toutes les entreprises fermées totalement ou partiellement, aussi longtemps qu'il y aura des fermetures admnistives », a-t-elle assurée sur l'antenne de BFM Business.

Pour les entreprises ayant subi une perte d’activité durable, la ministre a rappelé l’existence des accords d’activité partielle de longue durée, permettant une prise en charge des frais par l’État à hauteur de 85% pendant deux ans. 

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article