La vente de paracétamol est limitée en France

Publié le par angeline351

 

La vente de paracétamol est limitée en France

Les mesures contre le coronavirus prennent toutes les formes et si la plus emblématique est sans aucun doute le confinement de toute la population française, d’autres sont à l’ordre du jour. C’est le cas dans les pharmacies qui ont reçu des règles précises concernant la vente de paracétamol.

Le paracétamol rationné pour que tout le monde en ait
L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a annoncé prendre des mesures pour garantir l’accès au paracétamol, bien qu’il n’y ait aucune pénurie : la vente de ce médicament sous toutes ses formes, générique ou pas, est limitée en France depuis le mercredi 18 mars 2020.

Les pharmacies ne peuvent distribuer qu’une boîte de paracétamol (500 mg ou 1 g) aux patients qui ne présentent pas de symptômes pour lesquels le paracétamol est utile (fièvre, douleurs, courbatures) et deux boîtes seulement pour les patients qui présentent des symptômes.

Naturellement, cette limitation des ventes ne concerne pas les patients avec une ordonnance, bien que les ventes pourraient être distillées dans le temps afin de garantir la disponibilité du produit.

Les ventes en ligne sont également touchées
Si l’ANSM limite l’accès au paracétamol, c’est parce que les Français en ont probablement trop stocké et que le médicament est le seul utile contre le coronavirus Covid-19 pour lequel il n’y a pas de traitement officiel et dont on ne soigne que les symptômes. En cas de contamination, il ne faut pas prendre d’ibuprofène ou d’aspirine, les médecins estimant que ces deux principes actifs peuvent empirer l’infection.

Les ventes en ligne de paracétamol, d’ibuprofène et d’aspirine sont désormais interdites afin que l’automédication ne crée pas des situations d’urgence à cause d’un mauvais usage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article