« JPP TV », une émission, un livre… Jean-Pierre Pernaut n’a pas prévu de s’ennuyer dans l’ère post-JT

Publié le par angeline351

« JPP TV », une émission, un livre… Jean-Pierre Pernaut n’a pas prévu de s’ennuyer dans l’ère post-JT

Un « Netflix des régions », un livre et peut-être l’écriture d’une pièce de théâtre, Jean-Pierre Pernaut ne va pas disparaître après son départ du JT. Le présentateur quitte le 13 heures de TF1 sans regrets.

Parmi les multiples projets qu’il va développer au sein du groupe TF1, « JPP TV », une plateforme en ligne « dans laquelle on va retrouver tous les sujets régionaux » créés par TF1, qu’il s’agisse de magazines ou de reportages diffusés dans les journaux, avec un blog qui proposera un suivi de l’actualité et « des tchats avec les Français ».

Jean-Pierre et vous »
Une façon pour le « boss », son autre surnom, de continuer à brandir l’étendard des régions et de la proximité avec le public, lui qui s’est imposé en jouant cette carte il y a un tiers de siècle. « La révolution du 13 heures, c’est qu’on a été les premiers à vouloir faire un journal destiné à ceux qui le regardaient et à créer un réseau très solide de correspondants en régions, et on a pris beaucoup d’avance », assure Jean-Pierre Pernaut.

Il se défend au passage d’avoir fait un journal franco-français, assurant que « le 13 heures a toujours été en pointe sur les grands événements internationaux des 30 dernières années », de la Guerre du Golfe à l’élection de Joe Biden. Outre « JPP TV », il lancera le 9 janvier sur LCI, la chaîne d’info du groupe TF1, une émission hebdomadaire baptisée « Jean-Pierre et vous ».

Un livre prévu le 11 février
« Ce sera une émission sur l’actualité vue par les Français, qui interviendront en direct avec nous depuis plusieurs régions, pour commenter et réagir », avec des journalistes de LCI qui répondront en plateau à leurs questions. Ce n’est pas tout : il fabriquera trois ou quatre longs reportages par an pour le magazine de TF1 « Grands reportages », qui seront consacrés aux terroirs.

Et en plus de ces nouveaux projets télévisuels, il prépare « un livre qui sortira le 11 février », et se réjouit d’avoir bientôt « plus de temps pour essayer d’écrire une 3e pièce de théâtre » avec sa femme Nathalie Marquay, passer plus de temps avec ses enfants et partager sa passion pour les sports mécaniques.

Mais d’abord, il devra passer le cap de son ultime 13 heures. « J’appréhende ce moment parce que le 13 heures, c’est mon bébé, et ça va être émotionnellement difficile de quitter mon équipe qui est très soudée », confie-t-il.

 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article