Article publié depuis Overblog et Facebook et Twitter

Publié le par angeline351

Commission d’enquête Covid-19 : « Le rapport ne fait pas de propositions sur les moyens des hôpitaux », regrette Laurence Cohen

Après 6 mois de travaux, 133 personnes entendues, plus d’une centaine d’heures d’audition… Ce matin, les présidents et rapporteurs de la commission d’enquête sur la crise du covid-19 tenaient une conférence de presse pour présenter leurs conclusions : le fiasco des masques, la responsabilité de Jérôme Salomon, l’impréparation du gouvernement, les erreurs de communication…

Un rapport très sévère donc sur l’anticipation et la gestion de cette crise. Mais pour la sénatrice communiste Laurence Cohen, ce sont les politiques d’économies sur la Santé qui ont mené à cette situation de crise : « Les politiques successives de coupes budgétaires ont entraîné un déficit de moyens de protection pour les personnels de santé..C’est quelque chose de très fort. Ça apparaît dans le rapport du Sénat, mais ce qui apparaît beaucoup moins c’est que la pandémie est arrivée alors que notre système de santé était déjà en tension, particulièrement les hôpitaux ! »

Le système n’était pas prêt

Pour la sénatrice du Val de Marne, le rapport ne fait pas assez de propositions pour améliorer l’état de l’hôpital public.

« Malheureusement la commission d’enquête fait l’impasse dessus, elle fait le constat mais elle ne fait pas de proposition pour redonner des moyens aux hôpitaux, en termes de personnels, d’ouvertures de lits. C’est quand même 100.000 lits qui ont été fermés en 20 ans ! Quand l’ancienne ministre Agnès Buzyn dit « le système était prêt » : et bien, non, il n’était pas prêt ! C’est ce qui entraîne d’ailleurs les confinements successifs, et ça n’apparaît pas suffisamment dans le constat de la commission d’enquête. »

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article