Protocole sanitaire dans les écoles. Insatisfaits, les syndicats de Cholet appellent à la grève

Publié le par angeline351

Protocole sanitaire dans les écoles. Insatisfaits, les syndicats de Cholet appellent à la grève

Cinq fédérations syndicales de l’éducation, FSU, FO, CGT éduc’action, Snalc et Sud éducation, appellent à la grève, mardi 10 novembre, dans les établissements scolaires de Cholet, comme ailleurs au niveau national. Écoles primaires, collèges et lycées sont concernés.

L’annonce jeudi 5 novembre, par Jean-Michel Blanquer, d’un protocole sanitaire renforcé dans les lycées seulement ne satisfait pas les syndicats, qui réclament dans l’immédiat « la mise en place de demi-groupes pour mettre en place le protocole sanitaire et éviter la fermeture des établissements scolaires ».

Des conséquences « scolaires et sociales »
« Depuis le début de la crise sanitaire, l’ensemble de la communauté éducative a à cœur de faire fonctionner l’école pour préserver les apprentissages et la scolarisation des élèves. Notre priorité est que l’école reste ouverte parce que nous savons qu’une nouvelle fermeture aurait des conséquences scolaires et sociales dramatiques », revendique la FSU de Cholet, présidée par Christophe Airaud, dans un communiqué ce dimanche 8 novembre.

« Nous n’avons pas les moyens »
« La continuité de l’école » est mise en péril car « nous n’avons pas les moyens pour assurer la nécessaire protection des élèves […], comme la limitation du brassage, la constitution de petits groupes d’élèves, la distanciation physique dans les écoles et les collèges », écrit le syndicat FSU, qui exprime « ses craintes » de fermeture de certains établissements scolaires, faute de personnel remplacé.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article