Covid-19 : les résidents des Ehpad vaccinés en premier, et après ?

Publié le par angeline351

Covid-19 : les résidents des Ehpad vaccinés en premier, et après ?

La Haute Autorité de Santé a publié des recommandations sur le calendrier des vaccinations contre le Covid-19. Dès « l’arrivée des premières doses », les personnes à vacciner en priorité seront les personnes âgées résidant dans les Ehpad. Après cette première phase, quatre autres suivront, à condition qu’il y ait assez de doses pour tout le monde.

Les personnes âgées et les professionnels de la santé vaccinés en priorité
C’est le lundi 30 novembre 2020 que la Haute autorité de santé a publié ses recommandations pour la stratégie vaccinale de la France dans le cadre de la lutte contre le Covid-19. Elle a établi un ordre de priorités comprenant cinq phases et estime que « compte tenu du nombre limité de doses qui seront disponibles au démarrage de la campagne de vaccination », ce sont les personnes âgées vivant en Ehpad -soit environ 750.000 personnes- qui doivent recevoir en premier le vaccin.

Lors de cette première phase où seront vaccinés les seniors des maisons de retraites, les salariés du secteur de la santé travaillant à leur contact, soit plus de 90.000 personnes, « qui présentent eux-mêmes un risque de forme grave » pourront aussi se faire vacciner contre le Covid-19.  L’objectif est, selon Dominique Le Guludec, la présidente de la HAS, de « protéger en priorité les plus vulnérables et ceux qui s'en occupent ».

Au moment de la deuxième phase, les personnes âgées seront prioritaires pour se faire vacciner. D’abord celles « ayant plus de 75 ans, puis les personnes de 65 à 74 ans ayant une comorbidité, puis les autres personnes de 65-74 ans ». Les « professionnels du secteur de la santé, du médico-social et du transport sanitaire », en particulier les plus de 50 ans ou présentant un facteur de risque de forme grave, pourront également se faire vacciner.

Vaccin Covid-19 : qui sera en phase 3, 4 et 5 ?
Une fois la France arrivée à la troisième phase, les plus de 50 ans, ceux de moins de 50 ans mais présentant un « risque de forme grave du fait de leurs comorbidités », tous les professionnels de la santé, du médico-social et « des secteurs indispensables au fonctionnement du pays » pourront se faire vacciner.

Lors de la quatrième phase, le moment sera venu de se faire vacciner pour les « professionnels dont l'environnement de travail favorise une infection (contacts réguliers du public, milieu clos...) » ainsi que les « personnes vulnérables ou précaires ayant un pronostic moins favorable en cas d'infection par la Covid-19 (résident en hôpital psychiatrique, sans domicile fixe, détenus...) ».

Enfin, lors de la cinquième phase, les personnes majeures et sans comorbidité pourront aller se faire vacciner. « Sous réserve que les allocations de doses vaccinales auront été suffisantes pour vacciner chacune des populations prioritaires », détaille la HAS.  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article