Confinement en France : les allégements et dates détaillés par Jean Castex

Publié le par angeline351

Confinement en France : les

allégements et dates détaillés par Jean Castex

DECONFINEMENT. Dans une conférence de presse détaillée, Jean Castex a précisé les annonces d'Emmanuel Macron sur l'allègement du confinement. Retrouvez toutes les annonces et les dernières infos.

Les annonces de Jean Castex. Le chef du gouvernement, Jean Castex, ainsi qu'Olivier Véran, Roselyne Bachelot, Elisabeth Borne et Alain Griset se sont exprimés ce jeudi 26 novembre pour préciser les dispositifs nouveaux mis en place dans les cadre de l'allégement du confinement. "S'il est prématuré de parler de déconfinement" a d'abord commencé Jean Castex, "la dynamique nous permet de passer à l'étape suivante, avec le démarrage de nouvelles activités".
Sur l'ouverture des commerces : L'ensemble des commerces peuvent rouvrir le 28 novembre, les rayons non essentiel des centres commerciaux et magasins également. Pour la jauge, Alain Griset a évoqué le "bon sens" sur la jauge portée à 8m2. "Un couple avec un enfant ne compte que pour une personne" par exemple. Retrouvez toutes les informations sur les commerces dans notre papier dédié. Même s'il ne s'agit pas d'un commerce, le Premier ministre a également évoqué la réouverture des auto-écoles et les visites immobilières dès ce 28 novembre. 
Sur les restrictions qui perdurent : le 15 décembre, l'attestation dérogatoire sera supprimée, sauf en soirée pour le couvre-feu" "Le 20 janvier, le couvre-feu sera levé, si la situation le permet" a indiqué Jean Castex. En revanche, "les cafés, bars et restaurants restent fermés, les professionnels de ce secteur seront aidés financièrement. Nous allons préparer avec eux les conditions de réouverture" a-t-il expliqué. Retrouvez les informations dans notre papier dédié. "Dès le 28 novembre, tous les sports individuels en plein air et sports nautiques sont autorisés en revanche "les stations de ski n'ouvriront pas leurs activités sportives pendant les congés de fin d'année. Mais il sera loisible de se rendre dans ces stations pour se promener".
Concernant les lieux de culture : "Dès le 15 décembre, dans les cinémas et salles de spectacle rouverts, les mêmes protocoles sanitaires qui étaient appliqués avant le couvre-feu s'appliqueront à nouveau. Tous les spectacles devront se terminer au plus tard à 21h. Un billet de spectacle servira d'attestation dérogatoire pour le retour à domicile.
Concernant les fêtes de fin d'année : "Les couvre-feu seront levés les 24 et 31 décembre : cela ne veut pas dire que nous pourrons fêter Noël et le Jour de l'an comme d'habitude. Il est impératif de limiter le nombre de convives à la maison. Nous préciserons les recommandations concrètes avant les fêtes. [...] Il n'est pas question que nous nous passions des grands-parents et de nos aînés".
Concernant les nouvelles aides financières : A partir de décembre, chaque entreprise fermée administrativement "pourra recevoir chaque mois soit 10 000 euros soit une compensation représentant 20 % du chiffre d’affaires". Pour les travailleurs précaires la ministre du travail, Elisabeth Borne, a annoncé la mise en place d’une "aide exceptionnelle" de 900 euros par mois au 1er novembre et jusqu’en février.

Le déconfinement sera long et progressif et devrait durer, dans le meilleur des cas, jusqu'au 20 janvier. C'est ce qu'a annoncé Emmanuel Macron ce mardi 24 novembre 2020, détaillant le plus précisément possible un plan en trois grandes étapes.
Etape 1 - Un allègement du confinement va débuter ce samedi 28 novembre. Dans son discours mardi soir, Emmanuel Macron a annoncé plusieurs allègements du confinement à partir de ce samedi. Les commerces non-essentiels vont pouvoir rouvrir, les services à domicile pourront reprendre. Cependant, tous devront répondre à un protocole sanitaire très strict et respecter un horaire limite, fixé à 21 heures. Bruno Le Maire a indiqué ce 25 novembre qu'il était "favorable à l’ouverture de tous les commerces tous les dimanches jusqu’à Noël". Une circulaire va être envoyée aux préfets pour faciliter les démarches. Les Français pourront bénéficier non plus d'une, mais bien de trois heures de promenade quotidienne. La limite de un kilomètre autour du domicile sera levée et remplacée par un rayon de 20 kilomètres. La liberté de culte est également de retour mais avec une jauge maximale de 30 personnes. Enfin, les activités extra-scolaires en extérieur pourront reprendre à compter de cette même date. Pour autant, l'attestation restera en vigueur. Il faudra continuer à télétravailler le plus possible et éviter au mieux les déplacements.
Etape 2 - La fin du confinement arrivera avant Noël, le 15 décembre. "Le 15 décembre, une autre étape va s'ouvrir si les objectifs sanitaires sont atteints", a annoncé Emmanuel Macron mardi soir. Ainsi, si la situation sanitaire le permet, le confinement pourra être levé. Pour les fêtes de fin d'année, Noël en tête, il sera possible de se déplacer entre les régions. Cinémas, théâtres et musées pourront rouvrir à leur tour. Néanmoins, un couvre-feu de 21 heures à 7 heures sera fixé avec des exceptions. Ainsi, les 24 et 31 décembre, il sera possible de circuler librement, même si tous les rassemblements sur la voie publique seront interdits. En revanche, pas de réouverture pendant les fêtes pour les stations de ski ni pour les bars et les restaurants.
Etape 3 - Les dernières mesures devraient prendre fin le 20 janvier. Dans le cas où le nombre de contaminations demeurerait inférieur à 5 000 par jour, une nouvelle étape du déconfinement sera envisagée à partir du 20 janvier. Ainsi, le couvre-feu pourra être décalé, les cours en présentiel reprendront dans les lycées, puis quinze jours plus tard dans les universités. C'est aussi à ce moment là, si la situation le permet encore une fois, qu'une réouverture des bars et des restaurants pourra être envisageable.

Une garantie de ressources de 900 euros pour les salariés précaires
"Des salariés précaires toucheront, du 1er novembre à février, une garantie de ressources de 900 euros, selon les mots de Jean Castex. "Ceux qui ont travaillé plus de 60% du temps au cours de l'année 2019, mais qui n'ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits du fait de la crise" sont concernés. "20 000 jobs étudiants seront créés, les aides du CROUS d'urgence seront doublées pour les étudiants en situation de précarité."

Le télétravail toujours la règle
Durant la conférence de presse, Jean Castex a évoqué une nouvelle fois le télétravail, indiquant que ce dernier restera toujours la règle malgré le déconfinement possible le 15 décembre prochain.

L'aide pour les jeunes précisée
La ministre du travail, Elisabeth Borne, a cité le cas d'une jeune diplômée qui aurait des difficultés à trouver un emploi. "Ses parents ne peuvent pas l'aider, elle finançait ses études par un petit boulot de serveuse, mais avec la crise elle ne trouve plus de travail, elle est donc sans ressources. Nous allons l'aider financièrement le temps de sa recherche", avec un soutien financier sur mesure jusqu'à 500 euros par mois" a expliqué la ministre.

Les attestations ne seront plus obligatoires le 15 décembre en journée
Information confirmée par Jean Castex, la fameuse attestation ne sera plus obligatoire à partir du 15 décembre si le déconfinement est décrété. Mais Jean Castex a néanmoins précisé que ces dernières resteraient nécessaires pour les déplacements réalisés entre 21 heures et 7 heures. 

Les visites immobilières de nouveau possible
Les visites immobilières pourront reprendre à compter du samedi 28 novembre, a annoncé Jean Castex lors de sa conférence de presse. Les visites de logements seront autorisées "pour les professionnels comme les particuliers, là encore dans le respect du protocole sanitaire applicable".

2021, l'année de la gastronomie"
En évoquant la fermeture des bars et restaurants, Jean Castex a également donné un objectif pour 2021 en souhaitant faire de cette année, "l'année de la gastronomie".

Réouverture des cinémas, théâtres et musées le 15 décembre avec le même protocole
Comme après le premier confinement, la réouverture des cinémas, théâtres et musées se feront avec le même protocole que lors du premier déconfinement.

 Castex incite tout de même "à respirer l'air pur de nos montagnes"
"Il sera bien entendu possible de se rendre dans les stations de sport d'hiver pour respirer l'air pur de nos montagnes et faire des courses car les commerces seront ouverts. Mais les remontées mécaniques seront fermées" a martelé le Premier ministre.

Déplacements autorisés entre régions à partir du 15 décembre
"Après le 15 décembre, un test PCR négatif de moins de 72 heures restera exigé pour les déplacements vers ou depuis les territoire d'Outre-mer", a annoncé Jean Castex. "La circulation entre les autres régions redeviendra libre" a toutefois précisé.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article