Comment l’Etat veut mobiliser les médecins sur les tests antigéniques

Publié le par angeline351

Comment l’Etat veut mobiliser les médecins sur les tests antigéniques

Les médecins libéraux seront davantage rémunérés s’ils réalisent des tests antigéniques aux résultats plus rapides que les PCR. Priorité d’Olivier Véran dans sa stratégie de dépistage, le dispositif n’est pas si simple à mettre en œuvre dans les cabinets médicaux.

Olivier Véran ne lâche rien. Face à la deuxième vague de Covid-19, il mise plus que jamais sur sa stratégie de dépistage massif. Tandis que les laboratoires ont été pris d’assaut pour des tests PCR, le ministre de la Santé a poussé le déploiement des tests antigéniques - moins fiables mais dont les résultats sont disponibles en 15 à 20 minutes –, qui sont déployés depuis cette semaine en pharmacie et dans les cabinets médicaux. Lors de son point presse hebdomadaire, jeudi 5 novembre, il a d’ailleurs enjoint les officines et les médecins libéraux à participer à "cet effort de guerre", se disant convaincu que le dispositif allait "monter en puissance très vite". S’ils s’étaient sentis écartés lors de la première vague de l’épidémie, les médecins de ville sont désormais officiellement en première ligne dans la stratégie gouvernementale.

 

Publié dans INFORMATION, SERVICE PUBLIC

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article