Les salariés de Nokia dans l'attente d'une révision du plan social

Publié le par angeline351

Les salariés de Nokia dans l'attente d'une révision du plan social

ls manifestaient à Paris ce mercredi, tandis que le gouvernement essaie d'infléchir la décision de l'équipementier télécoms finlandais de supprimer 1 233 emplois en France.
  Les salariés de Nokia dans l'attente d'une révision du plan social
Une manifestation, mais pour quoi faire ? «On espère le père Noël, on espère que le PSE n’aura pas lieu. Mais personnellement, je n’y crois pas», répond sans illusions un salarié de Nokia. Avec quelques centaines de collègues de l’entreprise d’équipements télécoms, il a défilé ce mercredi à Paris, de la place de la République au ministère de l’Economie et des Finances, pour protester contre le dernier plan social au sein de sa filiale française Alcatel-Lucent : 1 233 postes supprimés, dont 831 à Nozay (Essonne), l’un des centres de recherches et développement (R&D) de Nokia. «Je ne pense pas qu’il sera annulé. Mais j’espère qu’il sera réduit au maximum. On ne s’attendait pas à ce qu’il soit d’une telle ampleur», commente Nadine Crasnier, ingénieure à Nozay, trente ans de service.

La multinationale finlandaise, qui a avalé Alcatel-Lucent en 2015 et a déjà commis trois grandes coupes depuis, va-t-elle revoir cette nouvelle restructuration à la baisse ? Depuis plusieurs semaines, 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article