Coronavirus : deux nouveaux décès en Auvergne et 20 dépistages positifs dans un Ehpad du Puy-de-Dôme

Publié le par angeline351

Coronavirus : deux nouveaux décès en Auvergne et 20 dépistages positifs dans un Ehpad du Puy-de-Dôme

En  « zone de circulation active du virus » depuis le 12 septembre, le département du Puy-de-Dôme continue à voir progresser l'épidémie de Covid-19: taux d'incidence à 67,5 et des tests positifs en maison de retraite...
Dans le Puy-de-Dôme, en zone rouge, le taux d'incidence  du coronavirus est désormais à 67,5 (*). C'est de loin, le plus élevé d'Auvergne.

Mais le niveau de circulation du virus reste moins important que dans le département voisin de la Loire (79,9) et bien en dessous de la situation du Rhône (158,3).

En zone rouge
Le département du Puy-de-Dôme est passé en zone rouge - situation de "vulnérabilité" au virus Sars-cov-2 - le 12 septembre.

Dans le Puy-de-Dôme, treize résidents et sept salariés ont été testés positifs au Covid-19 à l'Ehpad Rives d'Allier et de Pont-du-Château.

Et plusieurs classes et crèches ont  déjà dû prendre des mesures de fermetures suite à des dépistages positifs au Covid-19 depuis la rentrée scolaire.

Aggravation dans toute la Région
Dans son Point épidémio régional du 10 septembre, l'Agence régionale de santé (ARS) Auvergne-Rhône-Alpes décrivait une situation s'aggravant dans toute la Région, avec un taux d'incidence en forte augmentation début septembre.

"Les taux d’incidence continuent à progresser dans tous les départements, à l’exception de la Haute-Savoie. Le département du Rhône présente le plus élevé de la région : 134/100.000 (+43%), et plusieurs départements ont franchi le seuil de 50/100.000 : l’Ain, l’Isère, la Loire et le Puy-de-Dôme.

La situation est toutefois, à ce jour, moins marquée dans l'Allier, la Haute-Loire et le Cantal.

Capacités de dépistages parfois saturées

L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes relève aussi que le nombre de personnes testées n’a progressé que de 10%, "traduisant probablement un début de saturation des capacités de dépistage qui entraîne une augmentation des délais de rendu des résultats et de consolidation de ces indicateurs, ce qui pourrait encore accentuer cette tendance".

Les personnes jeunes et désormais aussi les plus âgées
"Les taux d’incidence les plus élevés sont observés parmi les 15-45 ans, mais ces dernières semaines, la progression est aussi forte dans les classes d’âge supérieures, en particulier chez les 75 ans et plus."

"Parmi les personnes testées, 72% sont asymptomatiques et parmi les cas confirmés, 39% ne déclarent pas de symptôme", précisait l'ARS Auvergne-Rhône--Alpes dans son dernier bulletin.

Les indicateurs en Auvergne (*)
Dans le Puy-de-Dôme.

Les capacités de réanimation sont encore élevée, avec une courbe des  hospitalisations qui remonte lentement: quatre nouveaux patients hospitalisés en 24 heures, portant le nombre total à cinq. Trois patients sont en réanimation sur 77 lits de réanimation adultes disponibles.

Un nouveau décès pour Covid-19 à l'hôpital; plus aucun n'y était enregistré depuis le 19 août (46 depuis le début de l'épidémie).

Dans l'Allier, 

Deux nouveaux patients hospitalisés en 24 heures, portant à onze le nombre d'hospitalisation pour Covid-19 dans ce département. Mais aucun patient en réanimation.

Dans le Cantal

Un nouveau patients hospitalisé en 24 heures, portant à onze le nombre d'hospitalisations pour Covid-19. Mais plus aucun patient en réanimation lundi. Un nouveau décès de Covid-19 enregistré à l'hôpital le 13 septembre (11 depuis le début de l'épidémie).

En Haute-Loire

Toujours deux patients hospitalisés, dont un en réanimation. Plus aucun décès à l'hôpital pour Covid-19 depuis le 15 juin.

(*) Données Santé publique France, dernière mise à jour du 14 septembre.

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article