> Camions : Volkswagen restructure MAN et persiste avec Navistar

Publié le par angeline351

> Camions : Volkswagen restructure MAN et persiste avec Navistar

MAN, qui appartient à la branche poids lourds du groupe Volkswagen (Traton), va se séparer de 9.500 salariés dans le cadre d'un plan de restructuration mondial. Comme l'ensemble des acteurs du secteur, le constructeur a été frappé de plein fouet par la crise du Covid-19.

MAN, qui appartient à la branche poids lourds du groupe Volkswagen (Traton), va se séparer de 9.500 salariés dans le cadre d'un plan de restructuration mondial. Comme l'ensemble des acteurs du secteur, le constructeur a été frappé de plein fouet par la crise du Covid-19.

MAN s'apprête à vivre des mois mouvementés. Le constructeur allemand, qui appartient à Traton, la branche poids lourds du groupe Volkswagen, va supprimer 9.500 emplois dans le monde, soit un quart de ses effectifs, dans le cadre d'un plan de restructuration mondial.

Le directoire de MAN « a décidé une réorientation de grande envergure » qui doit permettre de réaliser des économies d'un montant d'1,8 milliards d'euros, indique la direction dans un communiqué. Trois usines, à Steyr en Autriche ainsi qu'à Plauen et Wittlich en Allemagne, pourraient être fermées. Environ 55 % des salariés potentiellement concernés sont basés outre-Rhin.

 

Publié dans SANTE, INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article