Légère hausse des allocations-chômage le 1er juillet

Publié le par angeline351

Légère hausse des allocations-chômage le 1er juillet

La revalorisation de 0,4 % concerna 3 millions d’allocataires. Une hausse que les syndicats n’ont pas votée, l’estimant trop faible.

Les allocations-chômage seront revalorisées de 0,4 % au 1er juillet, a indiqué l’Unédic dans un communiqué, à l’issue d’un conseil d’administration qui s’est tenu mardi 30 juin. Cette revalorisation, qui succède à une hausse déjà limitée à 0,7 % en 2019, concerne 92 % des demandeurs d’emploi indemnisés par l'assurance chômage au 1er juillet 2020, soit environ 3 millions de personnes. Le coût pour le deuxième semestre 2020 et l’année 2021 est de 130 millions d’euros selon l’Unédic.

Augmentation de quelques centimes par jour
L’allocation minimale passe ainsi à 29,38 € par jour, contre 29,26 € actuellement. La partie fixe de l’allocation passe à 12,05 € par jour indemnisé contre 12 € actuellement. Elle s’ajoute à la partie proportionnelle de l’allocation qui équivaut à 40,4 % de l’ancien salaire (le salaire journalier de référence).

L’augmentation des salaires journaliers de référence concerne quant à elle seulement les allocataires indemnisés depuis plus de 6 mois, soit environ 2,4 millions de personnes. Pour environ 470 000 allocataires, seule la revalorisation de la partie fixe s’applique.

Lors du vote, les syndicats, qui cogèrent l’Unédic avec les organisations patronales, se sont abstenus car ils réclamaient davantage.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article