LE SOLEIL .. MAIS A QUELLE PRIX :As novas regras para quem viaja de avião de e para Portugal entram em vigor a partir das 00:00 de sábado, 1 de agosto.

Publié le par angeline351

As novas regras para quem viaja de avião de e para Portugal entram em vigor a partir das 00:00 de sábado, 1 de agosto.
De acordo uma nota do Ministério da Administração Interna, continua aberto o tráfego aéreo com os países que integram a União Europeia, os países associados ao Espaço Schengen (Liechtenstein, Noruega, Islândia e Suíça) e o Reino Unido.

O Governo refere que duplica o número de países externos à União Europeia e ao Espaço Schengen que podem ter ligações aéreas regulares de e para Portugal por apresentarem um quadro epidemiológico positivo.

Os países são os seguintes: Austrália, Canadá, China, Coreia do Sul, Geórgia, Japão, Marrocos, Nova Zelândia, Ruanda, Tailândia, Tunísia e Uruguai.

O ministro da Administração Interna, Eduardo Cabrita, já tinha referido na conferência de imprensa após a reunião do Conselho de Ministros desta quinta-feira que os voos de e para outros destinos serão permitidos apenas para a realização de viagens essenciais.

« A autorização de viagens essenciais estava limitada, até agora, a voos com origem em e para países lusófonos e EUA », refere a nota do MAI emitida posteriormente à conferência de imprensa.

São consideradas viagens essenciais as que permitem « o trânsito, entrada ou saída de Portugal aos cidadãos nacionais da EU ou de países associados ao Espaço Schengen e respetivos familiares e aos estrangeiros com residência legal num Estado Membro da UE, bem como aquelas que sejam realizadas por motivos profissionais, de estudo, de reunião familiar, por razões de saúde ou por razões humanitárias », acrescenta a nota.

Os passageiros continuam a dever apresentar um teste negativo de rastreio à covid-19, realizado nas 72 horas anteriores à partida. Esta medida é excecionada aos que estejam em trânsito e não tenham de deixar as instalações aeroportuárias.

« Os cidadãos nacionais e estrangeiros com residência legal em Portugal e ainda o pessoal diplomático acreditado em Portugal que, a título excecional, não apresentem aquele comprovativo terão de fazer o teste à chegada, em instalações no interior do aeroporto, e a expensas próprias », explica.

Caso estes se recusem a fazer o teste à chegada incorrem nos crimes de desobediência e propagação de doença contagiosa.

Relativamente aos cidadãos estrangeiros « será recusada a entrada em território nacional de todos os passageiros que embarcarem sem o teste realizado, sendo a companhia aérea objeto de uma contraordenação em caso de incumprimento », precisa a nota.

TRADUCTION 
Les nouvelles règles applicables aux voyageurs aériens à destination et en provenance du Portugal entrent en vigueur le samedi 1er août à minuit.

Selon une note du ministère de l'Intérieur, le trafic aérien reste ouvert avec les pays qui intègrent l'Union européenne, les pays associés à l'espace Schengen (Liechtenstein, Norvège, Islande et Suisse) et le Royaume-Uni.

Le gouvernement dit qu'il double le nombre de pays en dehors de l'Union européenne et de l'espace Schengen qui peuvent avoir des liaisons aériennes régulières à destination et en provenance du Portugal car ils présentent une image épidémiologique positive.

Les pays sont les suivants: Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Géorgie, Japon, Maroc, Nouvelle-Zélande, Rwanda, Thaïlande, Tunisie et Uruguay.

Le ministre de l'Administration intérieure, Eduardo Cabrita, avait déjà mentionné lors de la conférence de presse à l'issue de la réunion du Conseil des ministres de ce jeudi que les vols à destination et en provenance d'autres destinations ne seront autorisés que pour les voyages essentiels.

"L'autorisation des voyages essentiels était limitée, jusqu'à présent, aux vols en provenance et à destination des pays lusophones et des États-Unis", indique la note de l'AMI publiée après la conférence de presse.

Les voyages essentiels sont ceux qui permettent «le transit, l'entrée ou la sortie du Portugal aux ressortissants de l'UE ou aux pays associés à l'espace Schengen et aux membres de leur famille et aux étrangers résidant légalement dans un État membre de l'UE, ainsi que ceux effectués par des raisons professionnelles, d'études, de regroupement familial, de santé ou humanitaires », ajoute la note.

Les passagers sont toujours tenus de soumettre un test de dépistage négatif au covid-19, effectué dans les 72 heures avant le départ. Cette mesure est limitée à ceux qui sont en transit et qui n'ont pas à quitter les installations aéroportuaires.

«Les ressortissants et étrangers résidant légalement au Portugal ainsi que le personnel diplomatique accrédité au Portugal qui, à titre exceptionnel, ne présentent pas cette preuve devront faire le test à l'arrivée, dans des locaux à l'intérieur de l'aéroport, et à leurs frais», explique.

S'ils refusent d'être testés à leur arrivée, ils subiront les crimes de désobéissance et la propagation de maladies contagieuses.

Concernant les ressortissants étrangers "tous les passagers qui embarqueront sans le test effectué se verront refuser l'entrée sur le territoire national, la compagnie aérienne faisant l'objet d'une infraction administrative en cas de non-respect", précise la note

 

Voyager au Portugal
Le 1er juillet, le Portugal rouvre ses frontières avec l'Espagne. Comment se rendre au Portugal ?

Par avion. Depuis le 1er juillet, les voyageurs en provenance de pays de l'espace Schengen (dont la France) peuvent se rendre au Portugal par voie aérienne. Le respect d'une quarantaine n'est plus exigé à l'arrivée au Portugal. La prise de température des passagers à leur arrivée aux aéroports portugais est obligatoire, le refus de s'y soumettre expose à une amende. Il est demandé de renseigner un formulaire à l'arrivée.
Par la route. Les déplacements par voie terrestre ne sont autorisés qu'à certains points de passage : par quatre nouveaux points de passage par la route dans le Nord du pays : Melgaço, Miranda do Douro, Monção et Vila Nova de Cerveira, en plus des neufs déjà autorisés : Valença (Viana do Castelo), Vila Verde da Raia (Chaves), Quintanilha (Bragança), Vilar Formoso (Guarda), Termas de Monfortinho (Castelo Branco), Marvão (Portalegre), Caia (Elvas), Vila Verde de Ficalho (Beja) et Castro Marim (Faro). Le contrôle des frontières terrestres reste de rigueur avec justificatif obligatoire.
→ Pour se rendre sur l'archipel de Madère, vous devez présenter un test négatif réalisé dans les 72 heures avant votre embarquement, ou alors, vous engager à l'effectuer à votre arrivée et rester en isolement jusqu'au résultat. A l'arrivée, il est demandé de faire une quatorzaine volontaire dans un des hôtels prévus à cet effet.

Publié dans INFORMATION, SANTE, EUROPE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article