Bayeux. Une vingtaine de boutiques lance des « nocturnes commerçantes » chaque jeudi !! et les salariés !!!

Publié le par angeline351

les commerçants sont ravi mais les salariés  !!! 

À partir du 16 juillet 2020, une vingtaine d’échoppes du centre-ville vont fermer plus tard chaque jeudi soir, jusqu’au 13 août.

Afin de dynamiser le centre-ville de Bayeux, une douzaine de commerçants ont lancé un collectif, la semaine dernière, à l’initiative des boutiques Aure-du-Commun, Blue-Lemon et Bouchara. À la suite d’une première réunion, ils ont décidé d’organiser des nocturnes commerçantes, chaque jeudi soir. D’autres commerces ont répondu à cet appel et ont rejoint l’initiative. Ils seront donc vingt et un à rester ouvert jusqu’à 21 h 30 ou 22 h, ce 16 juillet. Cela va ensuite se poursuivre tous les jeudis soir jusqu’au 13 août 2020.

Parmi les participants, des boutiques de vêtements, des snacks, une épicerie fine, une galerie d’art… Tous sont des indépendants, principalement situés dans les rues des Cuisiniers, Saint-Martin et Saint-Jean. « On profite du marché artisanal et des visites nocturnes de la ville qui ont lieu chaque jeudi », développe Marine Delile, de la boutique Aure-du-Commun, rue Saint-Jean. « On espère que ça donnera aux gens l’envie de faire du shopping ou de boire un coup », sourit la commerçante. Elle rappelle que la période actuelle est assez compliquée pour beaucoup d’échoppes, après une fermeture forcée et la timide saison qui s’annonce.

Dynamiser le centre-ville
La commerçante estime que cette initiative va participer à attirer des touristes de la région et les inciter à venir à Bayeux quelques jeudis soir. Elle invite, d’ailleurs, toutes les boutiques qui le souhaitent à rejoindre la nocturne. « On va être soutenus par la Mairie et l’office de tourisme, qui vont relayer notre initiative », se félicite Marine Delile.

« On s’inscrit dans cette volonté de proposer des animations qui donnent une raison aux gens de venir sur Bayeux, notamment dans le centre-ville », poursuit la commerçante. Elle se félicite, d’ailleurs, de l’organisation d’une scène ouverte le mardi, pendant l’été et du maintien d’un certain nombre de visites guidées. « Avec le collectif, on réfléchit pour profiter au mieux de la piétonnisation du centre-ville, le samedi après-midi », annonce Marine. Les membres du collectif pensent organiser des animations dans les rues du centre-ville, peut-être des petits concerts, par exemple. « On a été très efficace, en une réunion on a proposé l’idée des nocturnes, on l’a validé et on commence la semaine suivante. J’espère que cette dynamique va continuer ! », lance-t-elle, pleine d’enthousiasme.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article