TRAVAIL LE DIMANCHE: FO S’ADRESSE AUX ORGANISATIONS PATRONALES ET SYNDICALES AINSI QU’AU PRÉFET

Publié le par angeline351

TRAVAIL LE DIMANCHE: FO S’ADRESSE AUX ORGANISATIONS PATRONALES ET SYNDICALES AINSI QU’AU PRÉFET

Autoriser les commerces à vendre cinq ou six dimanches entre juin et septembre, c’est une idée du préfet de Loire-Atlantique. Les organisations patronales (MEDEF, CPME, U2P) et syndicales (CFDT, UNSA, CFE/CGC,CFTC) sont consultées. Tout le monde n’est pas d’accord. source ouest france

En particulier FORCE OUVRIERE. Et pour cause !

Texte version PDF
Lettre aux organisations et fédérations patronales et aux organisations syndicales (CGT, CFDT, CFTC et CGC)
Copie au préfet
Copie à l’Unsa, Solidaires et FSU

Suite à la réunion du 14 mai dernier, je me permets de vous rappeler notre opposition au travail du dimanche. Il s’agit d’abord de préserver le cadre de vie des salariés concernés et de rappeler que le pouvoir d’achat des consommateurs n’est pas extensible.

Nous avons bien pris en considération la demande qui consisterait à faire une entorse à cette règle afin de redonner une respiration économique aux entreprises du secteur.

Comme vous le savez, nous sommes attachés à la pratique contractuelle et à la négociation. C’est pour cette raison par exemple, que nous avons signé le 29 janvier 2019 un accord avec la branche de l’ameublement qui limite le nombre d’ouvertures le dimanche (deux) avec un certain nombre de contreparties supérieures au code du travail et notamment la rémunération.

Aussi, nous nous prononçons pour l’ouverture de négociations (et non d’une lettre d’intention), avec les organisations patronales des secteurs conformément à la réglementation en la matière. Voici nos revendications pour l’ouverture exceptionnelle des commerces :

– Ouverture exceptionnelle deux dimanches dans la période qui va du 01/06/20 au 30/09/20,

– Appel au volontariat des salariés par l’intermédiaire d’une démarche écrite,

– Majoration à 110% du taux horaire du salarié pour chaque heure effectuée,

– Prise en charge totale des frais de garde d’enfants,

– Prise en charge totale des frais de transport.

Nous sommes à votre disposition pour un échange sur ces bases. Dans l’attente de votre réponse veuillez agréer l’expression de nos salutations syndicalistes.

Fait à Nantes le 19 mai 2020

Yann COUROUSSE
Secrétaire Adjoint de l’Union départementale
CGT-FORCE OUVRIERE de Loire Atlantique

 


 


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article