Déconfinement : Branle-bas de combat à la gare de Lyon à Paris avant le 11 mai

Publié le par angeline351

Déconfinement : Branle-bas de combat à la gare de Lyon à Paris avant le 11 mai

Après deux mois quasi à l'arrêt, la gare de Lyon de Paris se prépare au déconfinement du 11 mai. Un exercice périlleux avec filtrage aux portes d'accès par les forces de l'ordre et port obligatoire du masque.

Des ronds, des flèches et des croix collés un peu partout sur les quais et dans les halls : en moins de deux semaines, Paris-Gare-de-Lyon s’est transformée en un jeu de piste géant. Pas facile encore de s’habituer à cette nouvelle signalétique qui fleurit un peu partout dans les transports publics pour aider les voyageurs à respecter la distanciation physique en vue du déconfinement. Ce samedi 9 mai, les voyageurs qui débarquent des TGV en provenance de Marseille et de Montpellier ont d’ailleurs un peu de mal à respecter l’écart d’1,5 mètre de rigueur entre les cercles blancs alors que des agents de police contrôlent leurs attestations de transport au niveau des portiques d’embarquement. Pourquoi un tel filtrage à l’arrivée ? "Ce sont les consignes", lâche, l'un d'eux sans donner plus de détails.

En prévision du week-end et du proche déconfinement, le nombre des trains mis en circulation s’est accru : le trafic des TGV passant des 5% en moyenne depuis le début du confinement mi-mars à 35%, avec 18 TGV programmé samedi et 45% à partir du 11 mai. Pas mal de parisiens partis se confiner dans le sud de la France sont visiblement de retour, vu les lourdes valises que certains passagers trainent derrière eux.  

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article