Session plénière extraordinaire du Parlement européen les 16 et 17 avril

Publié le par angeline351

Session plénière extraordinaire du Parlement européen les 16 et 17 avril

 

Le Président du PE et les chefs des groupes politiques ont décidé d’organiser une session plénière extraordinaire pour poursuivre le travail sur les mesures de lutte contre la pandémie.

Le Président du Parlement et les chefs des groupes politiques (Conférence des présidents) ont tenu une réunion à distance ce jeudi matin et ont décidé d’organiser une session plénière extraordinaire les jeudi 16 et vendredi 17 avril à Bruxelles.


À l'ordre du jour figurent un débat avec le Conseil et la Commission et un vote sur une résolution relative à une action coordonnée de l'UE pour lutter contre la pandémie de COVID-19 et ses conséquences. Le Parlement est également prêt à voter sur toute proposition législative ou budgétaire préparée à temps par la Commission européenne afin de faire face à la situation actuelle.


La Conférence des présidents a actualisé le calendrier des activités du PE afin d'introduire des dates supplémentaires pour les réunions à distance des organes directeurs du PE, des commissions parlementaires et des groupes politiques. Consultez le calendrier ici.


Par ailleurs, les chefs des groupes ont fait part de leurs craintes quant aux mesures d'urgence récemment adoptées en Hongrie. Une majorité des groupes a demandé au Président Sassoli de communiquer leurs préoccupations dans une lettre à la Commission, en lui demandant d'évaluer la situation et d'envisager d'activer la procédure de l'article 7 du traité sur l'Union européenne (TUE). Cette procédure permettrait à l'UE de garantir que les valeurs fondamentales européennes ne sont pas menacées.


Système de vote à distance et mesures sanitaires


Les mesures de précaution actuelles adoptées par le Parlement européen pour contenir la propagation du COVID-19 n'affectent pas les travaux sur les priorités législatives. Les activités principales sont réduites mais maintenues pour assurer les fonctions législatives, budgétaires et de contrôle de l'institution.


Le Parlement a convenu d'introduire un système alternatif de vote à distance. Pour des raisons de santé publique, il permettra aux votes d'avoir lieu, tout en garantissant de façon adéquate que les votes des députés soient individuels, personnels et libres.

Publié dans INFORMATION, EUROPE, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article