Coronavirus : reprise des visites familiales en Ehpad dès lundi

Publié le par angeline351

Coronavirus : reprise des visites familiales en Ehpad dès lundi

Le ministre de la Santé Olivier Véran a indiqué que les visites seront de nouveaux autorisées à partir de lundi dans les établissements pour personnes âgées mais aussi ceux accueillant des personnes handicapées, lors d'une conférence de presse en compagnie du Premier ministre Edouard Philippe.

On recense désormais 2,2 millions de personnes infectées par le nouveau coronavirus dans le monde, et le total des morts dépasse les 155.000, selon le décompte de l'université Johns-Hopkins.

Parmi les pays les plus touchés, le nombre de décès depuis le début de l'épidémie a dépassé la barre des 38.000 aux Etats-Unis et des 20.000 en Espagne.

En France, où le bilan s'approche désormais des 20.000 décès. Le Premier ministre Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran tiennent une conférence de presse ce dimanche en fin d'après-midi.

Les principales informations à retenir

> 395 décès supplémentaires en 24 heures en France. Le nombre de patients en réanimation baisse.

> Edouard Philippe annonce une crise économique « brutale » à venir

> Les Etats-Unis déplorent près de 40.000 morts

 Edouard Philippe évoque la pire récession économique depuis 1945

« L'objectif de cette période est de ne pas perdre tout notre tissu productif et de l'aider à passer cet obstacle pour lui permettre, demain de repartir de l'avant », a détaillé le Premier ministre, alors que les estimations prévoient un recul du PIB de 8 % cette année.

« Il faut que les entreprises puissent continuer à fonctionner, les entreprises doivent pouvoir bénéficier d'emprunts. Nous avons donc garanti les emprunts consentis par les banques. 130.000 entreprises en ont bénéficié », a-t-il poursuivi, précisant qu'« a coté de ces mesures d'urgence économique il y aura des mesures d'urgence sociales ».

> 800 études sur le coronavirus dans le monde

La responsable du programme de recherche Discovery, Florence Ader, infectiologue à l'hôpital de la Croix-Rousse de Lyon, a fait le point sur l'état de la recherche en France et dans le monde pour trouver un vaccin efficace contre le coronavirus pendant le point presse d'Edouard Philippe et Olivier Véran.

« Il y a des tas de vaccins en recherche dans le monde, dont un à l'Institut pasteur dont les essais humains vont commencer cet été », a-t-elle indiqué.

> Les visites familiales en Ehpad vont reprendre dès lundi

A partir de lundi, un droit de visite pour les familles en direction de leurs aînés fragiles admis en Ehpad, ou dans les établissements accueillant des personnes handicapées, sera autorisé, a indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran.

Mais celles-ci seront possibles uniquement à la demande du résident et dans des conditions extrêmement limitées (pas plus de 2 personnes de la famille, pas de contact physique, uniquement par contact visuel).

 La production hebdomadaire de masques doublée en France

Edouard Philippe a indiqué que la production française de masques est passée de 4 millions par semaine, à plus de 8 millions.

En outre, « cette semaine, pour la première fois, nous avons réussi à importer beaucoup plus de masques que ce que nous consommons en ce moment. Cela nous permet d'envisager un élargissement de la politique de distribution des masques dans les prochaines semaines », a-t-il indiqué.

> Respect du confinement : 13,5 millions de contrôles pour 800.000 infractions

Les forces de l'ordre ont réalisé « 13,5 millions de contrôles » depuis le début du confinement mis en place le 17 mars pour lutter contre l'épidémie de nouveau coronavirus, et ont constaté « plus de 800.000 infractions », a annoncé Edouard Philippe.

Grâce aux contrôles, le « respect du confinement a été globalement très satisfaisant », a estimé le Premier ministre en conférence de presse, en constatant « une immense diminution du nombre de déplacements » partout en France, aussi bien « vers les commerces, vers les épiceries, vers les stations de transport que vers les bureaux ».

> Selon Edouard Philippe, le confinement a permis de ne pas surcharger les hôpitaux de tout le territoire

Lors de son allocution, le Premier ministre a souligné que la stratégie du confinement a permis de ralentir la propagation rapide du coronavirus sur l'ensemble du territoire. Selon des cartes présentées pendant son discours, cela a évité une saturation des hôpitaux de toutes les régions de France métropolitaine.


> Le retour à la « vie d'avant » ne s'effectuera « probablement pas avant longtemps », prévient Philippe

Les Français ne retrouveront « pas tout de suite et probablement pas avant longtemps leur vie d'avant » la crise du coronavirus, a averti Edouard Philippe en présentant « les grandes règles » qui devraient conduire au déconfinement à partir du 11 mai.

Le chef du gouvernement a toutefois signalé l'efficacité de la stratégie du confinement, appelant les Français à ne pas relâcher l'effort : « Pour l'instant nous pouvons dire que cette stratégie est payante. L'évolution de l'épidémie semble sous contrôle et je le dis avec beaucoup d'humilité ».

> 19.718 morts au total en France, 395 de plus en 24 heures

La France a recensé 395 décès dus au coronavirus ces dernières 24 heures, un chiffre en baisse, qui porte le bilan total à 19.718 morts, a annoncé le directeur général de la Santé Jérôme Salomon. Le nombre de malades du Covid-19 en réanimation s'élève à 5.744 personnes, contre 5.833 samedi.

Un total de 12.069 décès a été enregistré dans les hôpitaux (+227) et 7.648 (+168) dans les maisons de retraite médicalisées (Ehpad) et autres établissements médico-sociaux, a-t-il précisé.

> Edouard Philippe : « La situation sanitaire s'améliore lentement mais sûrement »
Le Premier ministre a rappelé toutefois que la crise sanitaire « est loin d'être terminée » dimanche lors d'une conférence de presse en compagnie du ministre de la Santé Olivier Véran.

« Nous marquons des points contre l'épidémie. La situation s'améliore progressivement, mais nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire. Imaginer que la crise serait derrière nous serait une erreur », a-t-il détaillé.

« La crise sanitaire va entraîner une crise économique, celle-ci ne fait que commencer elle sera brutale », a également prévenu le chef du gouvernement en introduction de son allocution.

 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article