Coronavirus: RSA, aide au logement ou allocation adulte handicapé seront versés automatiquement

Publié le par angeline351

Coronavirus: RSA, aide au logement ou allocation adulte handicapé seront versés automatiquement

La mesure s'adresse aux allocataires «dans l'incapacité» d'actualiser leur situation à cause de l'épidémie.

Les prestations sociales nécessitant des déclarations de ressources régulières pour y avoir droit, telles que le RSA, l'allocation adulte handicapé ou les aides au logement, seront versées automatiquement aux allocataires «dans l'incapacité» d'actualiser leur situation à cause de l'épidémie de coronavirus, a annoncé vendredi 20 mars le gouvernement.


Ce dispositif exceptionnel, mis en place dans le cadre du Projet de loi d'urgence présenté au Parlement cette semaine, doit «permettre la continuité des droits pour celles et ceux qui en ont besoin», ont-ils justifié. Le gouvernement a néanmoins appelé tous ceux qui le peuvent à «faire maintenant ou prochainement une déclaration trimestrielle de ressources par internet».

«Les droits à la complémentaire santé solidaire et l'aide au paiement d'une assurance complémentaire de santé dont le bénéfice expirera au cours des prochains mois seront prolongés jusqu'au 1er juillet 2020», a précisé le gouvernement.

L’établissement public a détaillé le public concerné par cette «rallonge». Il s’agit de tous les demandeurs d’emploi qui reçoivent une allocation-chômage qui arrivent en fin de droits, et ce « qu’ils soient saisonniers, intérimaires ou intermittents du spectacle ». À noter que pour ces derniers cela se traduira par un report de la « date anniversaire » à la fin de la période de confinement. Le dispositif concerne également les « demandeurs d’emploi qui n’auraient plus aucun droit ouvert et ceux qui auraient éventuellement retravaillé durant la période d’indemnisation, et qui pourraient donc rallonger la durée de leur droit à l’allocation-chômage ». Pour eux, de la même manière, le rechargement se fera en fin de période de confinement. Il reste enfin les bénéficiaires de l’Allocation de solidarité spécifique dont le renouvellement intervient en mars.

Au-delà de la question des fins de droits, l’exécutif a acté en début de semaine le report du second volet de l’assurance chômage, qui devait intervenir au 1er avril. «La réforme a été conçue dans un contexte qui n’a plus rien à voir avec celui que nous connaissons aujourd’hui», a justifié la ministre du Travail au micro de Jean-Jacques Bourdin. En ce sens, elle a été reportée au 1er septembre. Concrètement, ce deuxième volet de la réforme de l’assurance-chômage voulue par Emmanuel Macron prévoit un durcissement du calcul du salaire journalier de référence (SJR) qui sert de base à la définition du montant ­de l’allocation de retour à l’emploi (ARE) dont bénéficient les ­demandeurs d’emploi indemnisés.

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article