Le virus de la tomate débarque en France :

Publié le par angeline351

Le virus de la tomate débarque en France :

Le ministère de l’Agriculture l’a confirmé ce lundi soir : la maladie du « fruit rugueux de tomate brune », redoutable pour les plantes potagères mais inoffensive pour l’homme, vient de franchir les frontières françaises.
L’Anses avait vu juste. Le 3 février, l’agence nationale de sécurité sanitaire avertissait du « risque élevé d’introduction et de dissémination en France du Tomato brown rugose fruit virus (ToBRFV) ». De l’alerte à la concrétisation de la menace, moins de deux semaines se sont écoulées.

Dimanche, le ministère de l’Agriculture révélait qu’une « très forte suspicion » de contamination existait dans une exploitation du Finistère. Les lésions caractéristiques observées sur les plants de deux serres distinctes – marbrures sur les feuilles, taches et nécroses sur les fleurs, décoloration sur les fruits – ne laissaient guère de place au doute. Une tendance vite confirmée par l’analyse des échantillons prélevés sur place.

Pour endiguer la progression de ce virus très résistant, qui a déjà sévi dans de nombreux pays (Mexique, États-Unis, Chine, Europe occidentale, Turquie, etc.) et peut ravager jusqu’à 100 % d’un site de production, il n’existe aucun traitement.

Confinement, arrachage et désinfection
L’« éradication » passera par « une action rapide et déterminée », estimait l’Anses au début du mois. Message reçu :

« L’exploitation concernée a été confinée dans l’attente de la destruction des végétaux et de la désinfection du site dans les plus brefs délais. »

LE MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article