Coronavirus : pourquoi l'OMS ne vise plus l'endiguement mais l'atténuation de l'épidémie

Publié le par angeline351

Coronavirus : pourquoi l'OMS ne vise plus l'endiguement mais l'atténuation de l'épidémie

L'endiguement, qui consiste à contenir l'épidémie, va laisser sa place à l'atténuation, qui vise à la ralentir et la prendre en charge au mieux : un choix pragmatique.
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) va-t-elle changer son fusil d'épaule ? La célèbre institution, si elle a bien déclaré "l'urgence internationale" afin de combattre le coronavirus SARS-CoV-2 venu de la ville chinoise de Wuhan, persiste à qualifier la situation "d'épidémie", soit une propagation limitée à un seul pays.  

Face aux nouveaux foyers détectés en Italie, en Iran et en Corée du Sud, Le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus, a finalement déclaré, lundi, que le monde devait se "concentrer sur l'endiguement, en faisant tout son possible pour se préparer à une éventuelle pandémie [une épidémie soutenue dans plusieurs pays, NDLR]". Si ce statut était officiellement proclamé, l'OMS entérinerait non seulement l'échec de la stratégie d'endiguement de la Chine, mais aussi la nécessité de mettre en place un nouveau plan. 

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article