Rennes : Une cinquantaine de médecins du CHU démissionnent de leurs fonctions administratives

Publié le par angeline351

Rennes : Une cinquantaine de médecins du CHU démissionnent de leurs fonctions administratives

Les promesses ne suffisent pas. Deux mois après les annonces de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, une cinquantaine de médecins et de chefs de service du CHU de Rennes ont démissionné de leurs fonctions administratives «  pour défendre le service public hospitalier ».

Selon le docteur Hervé Léna, démissionnaire, les médecins protestent notamment contre « la tarification à l’activité, qui est un goulot d’étranglement absolument phénoménal, la diminution globale des financements de la santé, et des missions qui n’arrêtent pas d’augmenter sans qu’il y ait des ressources en regard ». Ce pneumologue est très critique vis-à-vis de « l’effort financier » promis par son ministère fin novembre. Selon lui, cette enveloppe évaluée à 1,5 milliard d'euros concerne surtout « des soignants en Ile-de-France ou en gériatrie, alors que les difficultés touchent l’ensemble du monde hospitalier ».

Cette cinquantaine de médecins représenterait 5 à 10 % des effectifs d’encadrement de l’hôpital rennais. Une nouvelle journée de grève est annoncée le 14 février par le monde hospitalier. Le 14 novembre, plusieurs milliers d'hospitaliers avaient défilé partout en France, lors d’une grève suivie par plus d’un médecin hospitalier sur quatre et plus d’un personnel paramédical sur dix.

Publié dans INFORMATION, SANTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article