Pourquoi la pauvreté a augmenté sous Emmanuel Macron

Publié le par angeline351

Pourquoi la pauvreté a augmenté sous Emmanuel Macron

Malgré un réel plan d’actions, le nombre de pauvres est en légère hausse. Car beaucoup de mesures n’ont pas d’effet sur les revenus et ne touchent pas les plus démunis.

Ni la reprise de l’emploi ni le reflux du chômage ne semblent modifier la trajectoire rectiligne du taux de pauvreté en France, désespérément stable au-dessus de 14 %, soit 8,9 millions de pauvres. Les indicateurs de pauvreté comptent parmi les plus plats, quasi insensibles aux bonnes comme aux mauvaises conjonctures. Pire, selon les estimations de l’Insee d’octobre, la pauvreté aurait augmenté de quelques dixièmes de points depuis 2017. Les simulations de l’Institut des politiques publiques sur les effets des projets de loi de finances révèlent aussi des baisses dans les premiers centiles de revenus. La politique d’Emmanuel Macron aurait-elle un impact négatif sur la pauvreté ?

De réelles actions de lutte contre la pauvreté ont été menées, mais elles ont peu touché les ménages les plus pauvres. La hausse des budgets de l’insertion par l’activité économique, la revalorisation de la prime d’activité et l’élargissement de ses plafonds d’éligibilité, jusqu’à 1,5 smic au lieu de 1,3 auparavant, profitent surtout aux actifs occupés. Les 21 actions de lutte contre la pauvreté, annoncées en 2018, sont principalement des mesures d’accompagnement et des aides en nature qui n’ont pas d’effet ...

 

 

 

 

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article