Bruno Le Maire s'est dit opposé à un coup de pouce au Smic au 1er janvier

Publié le par angeline351

Bruno Le Maire s'est dit opposé à un coup de pouce au Smic au 1er janvier

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est dit dimanche opposé à un "coup de pouce" au-delà de la revalorisation automatique du salaire minimum au 1er janvier.

LLe ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire s'est dit dimanche opposé à un "coup de pouce" au-delà de la revalorisation automatique du salaire minimum au 1er janvier

"Il n'y aura pas de coup de pouce au Smic au 1er janvier, en tout cas je ne le souhaite pas", a déclaré dimanche le ministre sur France 3.

"Il y a une formule que nous appliquons, et je pense qu'il faut respecter cette formule", a-t-il plaidé, rappelant que le gouvernement avait déjà "augmenté massivement la prime d'activité", de "100 euros, au niveau du Smic".

Et je pense que la prime d'activité, et d'ailleurs un certain nombre de rapports l'établissent, c'est plus efficace que le Smic pour le pouvoir d'achat des personnes qui sont payées au niveau du Smic", a-t-il jugé.

Un "impact limité contre la pauvreté"
La position du ministre suit celle du groupe d'experts sur le Smic, consulté avant chaque revalorisation du salaire minimum le 1er janvier, qui a recommandé jeudi de s'abstenir de tout "coup de pouce".

 

Publié dans VOS DROITS, INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article