L’inexorable digital

Publié le par angeline351

L’inexorable digital

La banque est l’une des industries les plus digitalisées avec les médias et le high-tech. L’introduction en France de logiciels issus de l’intelligence artificielle (IA) n’est pas sans inquiéter le secrétaire général de FO-Banques, Sébastien Busiris, qui s’alarmait en 2017 : D’ici cinq à dix ans, cette intelligence artificielle pourra s’occuper de la clientèle standard, dans une logique de rentabilité à tout crin. Pour lui,  tous réseaux confondus, 25 000 à 30 000 emplois sont menacés, on est peut-être à la veille d’une révolution complète, avec la déshumanisation du métier. Alors secrétaire général de la FEC-FO, Serge Legagnoa, actuel secrétaire confédéral de FO, déclarait en novembre 2017 : Nous ne sommes pas contre le progrès et nous ne sommes donc pas contre l’IA, mais nous revendiquons que l’IA vienne en assistance du salarié et non en concurrence. L’IA peut améliorer les conditions de travail et non être uniquement synonyme de suppressions d’emplois. Au Crédit Mutuel l’IA est utilisée comme un assistant commercial au service du conseiller [NDLR : le programme informatique Watson] et cela fonctionne ! Mais il est souhaitable que les sirènes des réductions de coûts faciles et des bénéfices ne viennent pas changer les choses…

Oui, les clients veulent du numérique et du digital ; oui, ils veulent accomplir certaines opérations sur leurs smartphones et leurs tablettes, mais ils ne veulent pas de fermetures d’agences et d’un conseiller financier qui serait virtuel. Toutes les études le prouvent, le premier critère dans le choix de leur banque est bien souvent la proximité. Un des principaux critères est également d’avoir un vrai conseiller dédié qu’ils connaissent, écrivait en 2017 la FEC-FO (secteurs des banques et sociétés financières, ainsi que des organismes agricoles, branche Crédit Agricole). Et effectivement, aujourd’hui même les banques en ligne cherchent à proposer des conseillers dédiés.

Publié dans COMMUNIQUE FO, INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article