Coup d'arrêt de la CNIL aux nouveaux dispositifs de sécurité numérique

Publié le par angeline351

Coup d'arrêt de la CNIL aux nouveaux dispositifs de sécurité numérique

Saint-Etienne renonce à expérimenter la captation et l'analyse de sons dans l'espace public, à la suite d'un avertissement de la CNIL pour qui cela constituerait un traitement illicite de données à caractère personnel. Des dispositifs de reconnaissance faciale dans deux lycées à Marseille et Nice ont également été retoqués.

Des capteurs sonores pour identifier les bruits anormaux dans la rue, ou des systèmes de reconnaissance faciale à l'entrée de lycées ?

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article