Pays de la Loire. Fongecif : 18 postes sur 26 supprimés

Publié le par angeline351

Pays de la Loire. Fongecif : 18 postes sur 26 supprimés

Le Fongecif gère les droits à la formation continue. Avec sa disparition, 18 postes sur 26 sont supprimés. Leur intégration dans la nouvelle Association transition professionnelle est hypothétique.

Le Fongecif a été créé en 1983. La loi Penicaud du 5 septembre 2018 réorganise le financement de la formation. Pour les Pays de la Loire, les 26 salariés en contrat à durée indéterminée sont tous, sauf un, postés à Nantes. 18 d’entre eux vont être supprimés, ainsi que les 10 postes occupés par des personnes en contrat à durée déterminée. Et 16 nouveaux postes seront créés dans la nouvelle structure, baptisée Association transition professionnelle.

« Mutations pour remplir d’autres fonctions payées 15 à 20 % moins cher »
Les syndicats FO et CGT montent au créneau. Ils dénoncent la méthode employée par l’exécutif de l’association. Alors que nous sommes une association, et donc où les décisions doivent être prises par le conseil d’administration, composé de 10 représentants des salariés et 10 des employeurs, cette décision a été prise par le bureau de l’association. C’est-à-dire quatre personnes, la présidente CFDT, le vice-président du Medef, le trésorier du patronat U2P et le trésorier adjoint CFE-CGC, dénonce Yann Couroussé, membre du conseil d’administration du Fongecif et secrétaire adjoint départemental FO.

Nouveau lieu de travail
Selon ce responsable FO, pour les salariés du Fongecif, ce n’est pas 18 suppressions moins 16 créations. Précision de Francine Desnos, du comité régional CGT Pays de la Loire : On leur propose des postes différents, voire inaccessibles, payés 15 à 20 % moins cher, et on les contraint à la mobilité dans tous les Pays de la Loire, avec obligation de demeurer maximum à 50 kilomètres de leur nouveau lieu de travail.

Tout est allé très vite depuis l’annonce au CSE (la nouvelle mouture qui rassemble le comité d’entreprise et le CHSCT) avant même que le conseil d’administration ne soit prévenu. Les salariés auront une semaine entre le 14 et le 22 octobre pour se positionner dans le système de volontariat pour les 16 créations de postes, dénoncent les syndicats.

Parcours du combattant

 

Publié dans FO44, INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article