Jours fériés 2019 : les jours fériés en novembre

Publié le par angeline351

Jours fériés 2019 : les jours fériés en novembre

 Le calendrier des jours fériés en France évolue chaque année, à la faveur des week-end, notamment. Un jour férié et chômé doit être payé comme n'importe quel jour de travail. Un jour férié peut aussi être un jour travaillé. On parle alors de jour ouvré.

[Mise à jour du vendredi 25 octobre 2019 à 17h27] L'année calendaire 2019 comporte 11 jours fériés. Les deux d'entre eux qui sont au mois de novembre, la Toussaint et l'armistice de la guerre de 14-18, tombent respectivement un vendredi et un lundi. Les salariés auront donc droit à deux week-end de trois jours au mois de novembre 2019, grâce aux jours fériés. Si leur activité les y autorise, ils peuvent également poser des journées de RTT les jeudi 31 octobre 21019, lundi 4 novembre 2019, vendredi 8 novembre 2019 et mardi 12 novembre 2019 pour bénéficier de week-end de 4 jours.

Le calendrier des jours fériés 2019 est le suivant :

Jour de l'an : mardi 1er janvier 2019
Lundi de Pâques : lundi 22 avril 2019
Fête du Travail : mercredi 1er mai 2019
Fête de la Victoire de 1945 : mercredi 8 mai 2019
Jeudi de l'Ascension : jeudi 30 mai 2019
Lundi de Pentecôte : lundi 10 juin 2019
Fête nationale : dimanche 14 juillet 2019
Assomption : jeudi 15 août 2019
Toussaint : vendredi 1er novembre 2019
Armistice de 1918 : lundi 11 novembre 2019
Noël : mercredi 25 décembre 2019.

 

Les jours fériés en France
La liste des jours fériés en France est fixée par l'article L3133-1 du Code du travail. Ce sont les seuls jours fériés reconnus par la loi.  Il existe d'autres jours fériés dans les pays d'Europe. Par exemple, le jeudi saint est férié au Danemark ou en Norvège. Le vendredi saint est, lui, férié en Espagne. Sans compter les fêtes nationales propres à chaque pays.

Nombre de jours fériés en 2019
I
l y aura 11 jours fériés en 2019. Cette année, un seul de ces jours fériés tombe le week-end (la Fête nationale). Certains jours fériés, notamment à Pâques, peuvent tomber pendant les vacances scolaires selon votre zone. Le lundi de Pentecôte reste légalement un jour férié même s'il est le plus souvent choisi comme journée de solidarité dans les entreprises.

Travail et jour férié
Les jours fériés ne sont pas forcément des jours chômés pour les salariés. Un employeur peut demander à son personnel de venir travailler un jour normalement férié. Des accords collectifs peuvent exister en ce sens. A défaut d'accord, c'est l'employeur qui fixe les jours fériés chômés et non chômés. En revanche, en cas de jour férié chômé, le salarié n'a pas à rattraper les heures de travail non effectuées. Seul le 1er mai est obligatoirement chômé sauf pour quelques secteurs (hôpitaux, transports publics...).

Une jour férié est-il payé ?
Un jour férié chômé est rémunéré comme n'importe quel jour de travail si le salarié a au moins 3 mois d'ancienneté dans l'entreprise. Seul le 1er mai est rémunéré pour tous les salariés, même si c'est un jour chômé, quelle que soit la date d'entrée dans la société. Le salarié travaillant un jour férié n'a pas le droit à une majoration, sauf si cela est prévu par un accord collectif.

Les jours fériés en mai
Il y a de nombreux jours fériés en mai. Les voici :

Fête du Travail : mercredi 1er mai 2019
Fête de la Victoire de 1945 : mercredi 8 mai 2019
Jeudi de l'Ascension : jeudi 30 mai 2019
Le vendredi suivant le jeudi de l’Ascension peut être un pont. Un pont est un jour habituellement travaillé situé entre un jour férié chômé et un jour de repos hebdomadaire. L'employeur peut décider que le pont sera une journée non travaillée pour tous les salariés. Un accord collectif peut également exister en ce sens. Les heures de travail non effectuées durant un pont peuvent être à un autre moment. Le salarié peut aussi demander à poser un jour de congé payé ou de RTT lors d'un pont.

Les jours ouvrés en 2019
La différence entre jours ouvrables et jours ouvrés est assez simple à comprendre. Les jours ouvrables correspondent aux jours qui sont normalement travaillés sur le plan de la législation en vigueur. Ils comprennent donc tous les jours de la semaine, à l'exception du dimanche et des jours fériés.

En revanche, les jours ouvrés correspondent à la réalité de l'entreprise. Ce sont les jours où la société est effectivement en activité. Ils s'échelonnent dans la plupart des cas du lundi au vendredi. Toutefois, nombre de commerces ouvrent également le samedi et considèrent donc ce jour comme ouvré et non pas seulement comme ouvrable. Ainsi, dans la plupart des cas, on retrouve cinq jours ouvrés par semaine (du lundi au vendredi), tandis que les jours ouvrables sont au nombre de six (du lundi au samedi, hors jours fériés qui tomberaient dans la période).

Publié dans INFORMATION, VOS DROITS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article