Impôts : ce faux site qui ressemble au vrai, vole votre argent

Publié le par angeline351

Impôts : ce faux site qui ressemble au vrai, vole votre argent

Attention, grosse arnaque. Un site frauduleux ressemblant à s'y méprendre à un site officiel, prétend rembourser vos impôts. À la place, il vole votre argent.

Un faux site qui prétend rembourser vos impôts
Alerte arnaque sur vos impôts ! « Un site frauduleux imitant parfaitement l’accès à l’espace particulier de notre site a tenté de subtiliser les informations personnelles des usagers pour pirater leur véritable compte » a signalé la Direction générale des finances publiques jeudi 10 octobre. Il faut avouer en effet que les pirates ont fait un vrai travail d'orfèvre et n'importe quelle personne, manquant un peu de vigilance, pourrait tomber dans le panneau.

Drapeau français, profil de Marianne sur fond bleu et rouge, devise nationale... c'est à s'y méprendre ! Le site est tellement bien fait qu'il reprend même le nom du site officiel Impot.gouv.fr. Tout est calculé pour endormir l'internaute et le pousser à donner ses données personnelles. Il propose en effet de rembourser vos impôts et demande pour ce faire vos coordonnées bancaires. Et c'est à ce moment là que le pirate peut voler tout votre argent.

Comment repérer le site frauduleux ?
N'indiquez surtout pas vos identifiants à ce site, c'est une arnaque, aussi connue sous le nom de phishing. C'est pourquoi il est fortement conseillé de ne jamais donner ses coordonnées bancaires sur un site soi-disant officiel. Pour en avoir le coeur net, regardez l'adresse. Si vous voyez impots.gouv.app il s'agit bien du site frauduleux.

Même si « Des actions ont été engagées pour faire fermer ce site malveillant », restez prudent. Sachez enfin que les sites officiels de l’administration française se terminent par « gouv.fr » ou « .fr », jamais par « gouv.org », « gouv.com » ou « -gouv ». Par ailleurs, les premiers résultats de recherche ne mettent pas forcément en avant les sites officiels.

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article