Emploi à domicile : le gouvernement veut mensualiser le crédit d’impôt

Publié le par angeline351

Emploi à domicile : le gouvernement veut mensualiser le crédit d’impôt

Finies les avances d’argent en cas d’emploi à domicile ? C’est en tout cas ce que souhaite le ministre de l’Action et des Comptes publics.

Une mensualisation du crédit d'impôt pour les emplois à domicile
Jeudi 5 septembre dernier, le ministre de l’Action et des Comptes publics se félicitait de la mise en place d’une telle mesure. Dans le prolongement de l’évolution du recouvrement de l’impôt sur le revenu, avec le prélèvement à la source, Gérald Darmanin a annoncé vouloir mensualiser le crédit d’impôt des ménages en cas d’emploi à domicile.

Jusqu’à présent, si vous employiez une personne chez vous, que ce soit une nounou ou une femme de ménage par exemple, vous deviez la payez chaque mois de manière tout à fait normale. Et c’est au moment d’effectuer votre déclaration de revenus que vous déclariez ensuite les sommes versées, afin de bénéficier du crédit d’impôt afférent. Un mécanisme qui obligeait les particuliers à des avances de frais, parfois importantes.

Pas avant 2022 voire 2023
Avec la mesure de Gérald Darmanin, il ne faudra plus payer que le reste à charge, soit le salaire de la personne employée à domicile, le crédit d’impôt étant déduit chaque mois du montant mensuel total. Une vraie bonne nouvelle pour le porte-monnaie des ménages, notamment pour leur gestion du budget mensuel. Cela dit, la mise en œuvre de cette mesure se fera de manière progressive.

Les premiers à en bénéficier, précise Bercy, pourraient être les personnes vulnérables comme les personnes âgées et handicapées. Un test sera par ailleurs mené dans le Nord et à Paris pour ces personnes, en juillet 2020. Si l’expérience s’avère concluante, alors la mesure sera généralisée à tous les types d’emploi à domicile, à compter de 2022, voire 2023.

haut de page

Publié dans INFORMATION

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article